France Slovénie Signaté Mariama tir Euro-2010
Mariama Signaté au tir | AFP - Attila Kisbenedek

Les Bleues mettent cap sur le Brésil

Publié le , modifié le

Pour la 8e fois consécutivement, les handballeuses françaises se sont qualifiées pour le prochain Mondial, qui aura lieu en décembre au Brésil. Une deuxième victoire sur la Slovénie en barrages a ouvert les portes aux vice-championnes du monde en titre. Les filles d'Olivier Krumbholz seront donc les seules Européennes à n'avoir raté aucune des quinze dernières échéances internationales, que ce soit JO, Mondiaux ou Euro.

Si les Experts ont fait un tour du cadran (JO 2008, Mondiaux 2009, Euro 2010, Mondiaux 2011), les handballeuses françaises ne sont en reste. Certes, elles ne sont pas encore championnes olympiques, n'ont été championnes du monde qu'une fois et jamais encore championnes d'Europe, mais elle sont encore qualifiées pour une échéance internationale. Pour la 15e fois de suite. Depuis 1999, les filles d'Olivier Krumbholz sont toujours présentes aux épreuves proposées, que ce soit Jeux Olympiques, Mondiaux ou Euro. Ce sera même le 8e Championnat du monde consécutif, elles qui sont les vice-championnes du monde en titre.

"Je suis évidemment satisfait du résultat et de la performance des filles même s'il ne faut pas tout retenir sur ces rencontres. Elles sont jeunes, elles apprennent le métier et ont beaucoup de progrès à faire. L'essentiel, c'est que cela progresse et on n'est pas si loin que cela des meilleurs si on continue de travailler ainsi", note l'entraîneur tricolore. Déjà victorieuses (28-19) à l'aller à Pau il y a une semaine, les Bleues se sont imposées sur pratiquement le même score (28-20) au retour à Ljubljana pour valider une qualification qui n'aura jamais fait aucun doute. Obligées de passer par ce barrage après leur cinquième place au dernier Euro, les Bleues n'ont pas raté le rendez-vous brésilien (3-18 décembre), passage quasi obligatoire pour bien préparer les jeux Olympiques de Londres en 2012. Vice-championnes du monde en titre, les Françaises viseront une médaille à chacune de ces deux compétitions, un objectif ambitieux mais réaliste à condition de progresser en attaque, le grand chantier de cette olympiade.

Sur son aile, Raphaëlle Tervel égalera ses glorieuses aînées Valérie Nicolas et Isabelle Wendling, en participant à ses sixièmes Championnats du monde. Elle rêve bien évidemment d'être de nouveau couronnée, ce qui ouvrirait directement les portes des Jeux Olympiques de 2012 à Londres. Sinon, il faudra passer par un tournoi de qualification, qu'elle pourrait organiser à domicile en cas de demi-finale au pays du football, ou au pire à l'une des sept premières places. Les adversaires des Françaises seront connues lors d'un tirage le 2 juillet prochain.