Audrey Deroin
Audrey Deroin sous le maillot de l'équipe de France | AFP - DDPI Média - Julien Crosnier

Les Bleues à la peine face à la Tunisie

Publié le , modifié le

Les handballeuses françaises ont disposé de la Tunisie (23-18) mais sans totalement convaincre, samedi lors de la première journée du Tournoi de Paris, préparatoire au Mondial qui commence le 6 décembre en Serbie. Dans l'autre match, la Roumanie a battu le Japon sur le même score. Françaises et Roumaines se retrouveront dimanche en finale.

Si les vice-championnes d'Europe ont encore une fois battu la Tunisie, qu'elles avaient dominée il y a deux jours en amical, elles n'ont pas cette fois totalement convaincu. Si leur défense a plutôt apporté satisfaction, le jeu sur attaque placée a longtemps "cafouillé". Les Bleues ne s'en sont sorties que grâce à l'efficacité de leur jeu de transition. Les ailières, qui ont inscrit 11 des 12 buts français en première période, ont ainsi compensé en contre-attaque les difficultés des arrières, en échec sur  les tirs à neuf mètres.  

Des Françaises fébriles

D'abord bien parties (7-2, 14e), les Françaises ont peu à peu perdu de leur  assurance, au point de voir les vice-championnes d'Afrique revenir sur leurs  talons (10-8, 27e). Dépourvue de solutions lointaines, en l'absence de Mariama Signaté laissée en tribunes, la France est repartie de l'avant en trouvant le pivot Nina Kanto  (18-12, 42e).  Malgré quelques échecs face à l'excellente gardienne tunisienne Noura Ben-Slama, elle est parvenue, toujours avec les mêmes ingrédients, à maîtriser jusqu'à la fin

Les Françaises seront confrontées dimanche à un test autrement plus relevé, contre la Roumanie, l'un des bastions traditionnels du handball féminin européen. Cette rencontre devrait permettre de mieux juger leur potentiel, elles qui aligneront en Serbie une équipe rajeunie et aux ambitions mesurées. Ce dernier match permettra aussi au sélectionneur Alain Portes de se faire une idée définitive de la composition du groupe qu'il emmènera au Mondial.

Christian Grégoire