Nikola Karabatic avec le PSG

L'épilogue de la saison de hand fin décembre !

Publié le , modifié le

Suite à la déclaration de la chancelière allemande Angela Merkel interdisant tous rassemblements sportifs jusqu’au 31 août, la fédération européenne de handball (EHF) a finalement décidé d’organiser le Final 4 de la Ligue des champions de handball à Cologne les 28 et 29 décembre prochains. Des dates qui posent déjà problème.

Initialement prévu les 30-31 mai, puis reporté au 22-23 août en raison de la crise du coronavirus, le Final 4 de la Ligue des champions de handball qui pourrait concerner le PSG et Montpellier devrait finalement se tenir à Cologne les 28 et 29 décembre, si l’on en croit le communiqué publié ce jeudi par l’EHF, et ce, avec les effectifs de la saison prochaine. Problème: depuis plusieurs années, l’équipe de France débute généralement sa préparation pour son grand rendez-vous annuel de janvier (Mondial ou Euro) durant cette période. Et même si les Bleus ne sont toujours pas officiellement qualifiés à l’heure actuelle pour le Mondial 2021 en Egypte (du 14 au 31 janvier), le staff entendait bien à nouveau mettre à profit l’entre-deux fêtes de fin d’année pour réunir les joueurs, comme de coutume, à la maison du handball.

"On sait que c’est une année exceptionnelle et que ça ne se reproduira, on l’espère tous, plus jamais", confie Philippe Bana, directeur technique national et candidat à la présidence de la Fédération. "On aurait aimé plus de concertation de la part de l’EHF, même si l’on connaît l’importance sportive et financière de cette compétition pour les clubs. On saura faire preuve de plasticité au sein de la Fédération, même si on redoute un embouteillage de compétitions la saison prochaine."

"Une position dangereuse pour le physique des joueurs entre championnat et Mondial"

Nikola Karabatic, l'emblématique joueur du PSG, est également pour le moins étonné, voire mécontent : "C’est une décision incroyable qui risque de mettre les joueurs qui participeront à ce Final 4, coincé entre le championnat et le Mondial, dans une position dangereuse d’un point de physique. Je sais que l’EHF a besoin de remplir ses caisses, que les clubs ont perdu de l’argent mais nous aussi, joueurs, avons accepté de baisser notre salaire et de faire des efforts. Sincèrement, j’aurais préféré que la fédération européenne revoit sa nouvelle formule de Ligue des champions prévue pour 2020/2021 en réduisant le nombre de matches pour caler cette compétition un peu plus tôt dans la saison et pourquoi pas en octobre. Ça aurait été plus cohérent. Je regrette que les joueurs n’aient pas été consultés à ce sujet."

"Un événement capital"

Malgré la crise sanitaire et ses incidences sur le calendrier sportif, l’EHF semble en tout cas déterminée à organiser coûte que coûte ce Final 4 qui remplit chaque année pendant deux jours l’Arena de Cologne (19.000 spectateurs) et génère d’importants revenus. Le Final 4 féminin qui pourrait concerner Metz et Brest, prévu initialement les 9-10 mai puis reporté aux 5-6 septembre à Budapest fait actuellement l’objet de tractations entre l’EHF et les organisateurs afin d’essayer de trouver de nouvelles dates.

Manu Roux ManuRouxJO