Nikola Karabatic PSG
Nikola Karabatic à l'entraînement avec le PSG | MAXPPP - JEAN-BAPTISTE QUENTIN

Le PSG remporte le Trophée des Champions

Publié le , modifié le

Paris SG a battu Saint-Raphaël 29 à 27 (mi-temps: 14-13), samedi, en finale du Trophée des Champions 2015, au terme d'une finale au scénario haletant mais dans laquelle l'ogre parisien a été presque toujours en tête. A noter que les frères Karabatic, Luka en tête (5 buts), ont largement brillé. Dans le match pour la 3e place qui avait lieu juste avant, Montpellier avait pris le meilleur sur Nantes 34 à 30.

Luka Karabatic (joueur du Paris SG, désigné meilleur joueur de la finale):  "On avait 6 buts d'avance à 6-7 minutes de la fin, mais c'était un peu  particulier comme rythme et là on a quelque chose à travailler. Comme hier, on  n'a pas réussi à mettre la tête sous l'eau à notre adversaire. Il ne nous  manquait pas grand chose pour tuer la rencontre et on n'a pas réussi à le faire  les deux fois et on voit que derrière ça revient fort. Il va falloir travailler  ça. Mais c'est un immense plaisir, même si c'est +que+ le Trophée des  Champions. C'est un titre, il y en a que quatre en jeu en France et quand on  est dans un club comme Paris on se doit de remporter tous les trophées, donc  c'est bien de commencer par celui-là. Même si il y a eu des moments où on n'a  pas très bien joué, ça soude toujours un groupe, les victoires, donc faut  s'appuyer sur ça pour progresser et devenir plus fort. C'était aussi nos débuts  en compétition officielle, donc c'est bien de commencer par deux victoires,  même s'il y a eu des hauts et des bas, ça nous lance pour la saison".

Joël da Silva (entraîneur de Saint-Raphaël):  "Quand on s'engage dans une compétition, on est là pour la gagner. Et là on a  perdu, en plus on a un ballon pour revenir à égalité, et s'offrir 45 secondes  de folie, avec une salle très chaude, prête à voir un scénario impossible. On a  montré un beau visage, on a montré qu'on avait du coeur, de la qualité et on  est arrivé à faire le match qu'on avait envie de faire. C'est dommage. Bravo à  Paris, ils ont mieux maîtrisé leurs temps faibles que nous. Mais ça va nous  servir pour la suite du championnat".

AFP