Mikkel Hansen déterminant dans le succès du PSG Handball à Dunkerque
Mikkel Hansen s'envole au dessus de la défense de Dunkerque | J.-Ch. Bayon/ MaxPPP

Le PSG est bien le patron

Publié le , modifié le

Avec une huitième victoire en autant de matches face à son dauphin Dunkerque lors du match au sommet de la 8e journée du championnat de France de Division 1 (36-30), le PSG Handball conserve son invincibilité dans la compétition et accentue son avance en tête du classement. Invaincus jusque-là, les Dunkerquois ont dû constater la supériorité de leurs adversaires à domicile. Avant Chambéry-Toulouse samedi, les Parisiens prennent le large au classement général.

En l'emportant sans trembler dans la salle de leur dauphin nordiste, également invaincu en championnat avant la rencontre, les Parisiens ont montré qu'ils étaient bien les meilleurs en France actuellement. Les hommes de Phillipe Gardent en profitent pour prendre le large au classement avec quatre points d'avance sur leur adversaire du jour, avant Chambéry-Toulouse samedi qui pourrait permettre aux Savoyards de reprendre la deuxième place à 3 points du leader. 

Paris tout en maîtrise

Si le tiers du championnat n'a pas encore été atteint, Paris semble idéalement parti pour décrocher le premier titre de champion de l'histoire du club. Après leur défaite surprise fin octobre à Nantes (35-36, a.p.), en quarts de finale de la Coupe de la Ligue, les hommes de la capitale ont donc repris leurs bonnes habitudes en championnat. Après dix premières minutes très disputées, le PSG a toujours maintenu une distance minimum de deux buts avec Dunkerque, grimpant même jusqu'à six (30-24, 48e), écart qui ne devait plus bouger jusqu'au coup de sifflet final.

Une puissance offensive de feu

Face à des Nordistes qui n'avaient encore jamais encaissé plus de 30 buts cette saison, les Parisiens ont fait parler leur puissance offensive avec Mikkel Hansen (6 buts), Mladen Bojinovic (6 buts), Luc Abalo (5 buts) et Samuel Honrubia (5 buts) qui se sont équitablement partagé la marque. Le reste de la journée sera marquée par le retour de Nikola Karabatic lors du déplacement dimanche de Montpellier à Sélestat, pour son premier match en club depuis le 30 septembre.

AFP