karabatic tir montpellier 042011
Nikola Karabatic | AFP-WITTEK

Le gros raté de Montpellier

Publié le , modifié le

Pourtant auteur d'une probante victoire à l'extérieur au match aller (29-27), Montpellier a été éliminé en quart de finale de la Ligue des Champions suite à une défaite à domicile 35-26 face au club allemand de Rhein-Neckar Löwen. Déjà éliminés l'an passé à ce stade de la compétition, les champions de France voient l'occasion de se qualifier pour leur premier Final Four s'envoler dans le ciel héraultais.

L'an passé, c'était aux pénatlies, face aux Russes de Chekhov, qu'ils s'étaient inclinés. Et visiblement, les matches à domicile ne leur portent pas vraiment chance. Ils ont cette fois été dominés par les joueurs de Rhein-Neckar Löwen (35-26. Totalement méconnaissables par rapport au match aller, les Allemands ont pris l'ascendant lors de la deuxième mi-temps. Les coéquipiers de Nikola Karabatic avaient pourtant su contenir leurs ardeurs en première période, menant même 17-15 à la pause. Mais le début de deuxième période leur a été fatal en raison d'une redoutable défense agressive des Löwen et de leur gardien Szmal. De même, Gensheimer et Cupic ont donné le tournis aux défenseurs héraultais sur leurs ailes.

Tout restait encore possible à moins de dix minutes de la fin, Montpellier n'étant mené que de cinq buts (23-28). Les absences de Tej et de Juricek ont été visiblement plus préjudiciables que prévu, et le MAHB a fini par sombrer. Cette défaite est d'autant plus frustrante qu'elle les prive d'une troisième demi-finale de Ligue des champions, après celles de 2003 et 2005. Eliminé de la Ligue des champions et de la Coupe de France, le club héraultais n'a plus que le championnat de France pour se consoler. Leur prochain rendez-vous s'annonce d'ailleurs crucial avec la réception de leur dauphin Chambéry, le 14 mai. Les supporteurs montpelliérains pourront-ils cette fois faire basculer le match ?

Romain Bonte