Le bus des handballeurs de Besiktas attaqué

Publié le , modifié le

Le bus de l'équipe stambouliote de handball de Besiktas a été la cible à Mersin (sud) de jets de pierres par des individus non identifiés, quelques jours après les tirs de fusil essuyés par l'autocar de l'équipe du célèbre club de football de Fenerbahçe.

"Après le match, nous avons constaté que les vitres du bus étaient  cassées", a rapporté l'entraîneur de l'équipe, Mufit Arin, sur le site internet  du club, qui diffuse également une vidéo des dommages causés au véhicule. Selon l'agence de presse gouvernementale Anatolie, l'attaque s'est déroulée  pendant le match du championnat turc de handball disputé par Besiktas contre  Mersin. Aucun joueur n'a été blessé et l'équipe a pu quitter la salle sans  incident, a précisé Anatolie.

Cet incident intervient dans un contexte tendu : samedi soir dernier, le car qui transportait les joueurs de Fenerbahçe avait essuyé plusieurs coups de fusil alors qu'il roulait sur une autoroute en direction de  l'aéroport de Trabzon (nord-est), après la victoire du club sur la pelouse de  la ville voisine de Rize (5-1). Cette attaque, inédite, a suscité l'indignation dans tout le pays et  contraint la Fédération turque de football (TFF) à suspendre pendant une  semaine le championnat de 1re division. La justice turque a remis en liberté mercredi soir sous contrôle judiciaire  deux personnes qui avaient été arrêtées la veille en liaison avec cette  agression. La rivalité entre clubs sportifs est très vive en Turquie, notamment  entre les trois principales équipes d'Istanbul, Fenerbahçe, Galatasaray et  Besiktas, et donne souvent lieu à des règlements de comptes entre supporteurs.

AFP