Jérôme Fernandez - Toulouse - 2011
Jérôme Fernandez (Toulouse) | AFP - REMY GABALDA

L'arrivée de Fernandez provoque un tollé

Publié le , modifié le

La possible arrivée de Jérôme Fernandez, de Kiel à Toulouse, club jouant le maintien, en tant que joker médical pose de nombreux problèmes au sein du championnat français de handball. Les présidents des clubs en lutte avec le groupe toulousain pointent du doigt l'instabilité financière du club et dénoncent un manque d'équité sportive. Suite au scandale provoqué par son éventuel transfert, la CNACG a reporté le transfert du capitaine de l'équipe de France.

Le monde du handball est en ébullition. La CNACG (la commission nationale d'aide et de contrôle de gestion de la Ligue) a décidé de reporter sa décision d'accepter ou non le transfert de Jérôme Fernandez. Évoluant actuellement à Kiel (Allemagne) elle avait dans un premier temps accordé la venue du capitaine de l'équipe de France dans la ville rose afin de remplacer Danijel Andjelkovic, blessé. Mais depuis, les clubs rivaux de Toulouse, en lutte pour le maintien, ont dénoncé le manque d'équité d'un pareil transfert. Dans une lettre adressée au président de la Ligue de handball, les dirigeants des clubs de St Cyr, Dijon, Paris, Cesson et Nîmes : "Nous faisons une entière confiance aux membres de la CNACG et à leur capacité à faire abstraction d'éventuelles pressions extérieure, notamment fédérales, sur le traitement de ce dossier. [...] Dans une fin de championnat très serrée, où six clubs sont encore concernés par une éventuelle descente, il convient d'appliquer à tous le même traitement", ajoutent-ils.  

Patrick Salles : "On se croirait au foot !"

Dans les colonnes de l'Equipe, le président de Toulouse, Patrick Salles dénonce "la cabale" envers son club. Selon lui, de pareils jokers avaient déjà été accordés à son club l'année dernière, alors que sa situation financière était bien plus délicate. " La saison dernière, nous étions dans une situation financière bien plus compliquée. Avec un déficit et des fonds propres négatifs. Pourtant, à l'époque, on nous a accordé les arrivées de Sorhaindo et Stojanovic." Et de compléter, amer : "Ah oui ce fameux monde du handball où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. Tu parles ! On se croirait au foot. je voudrais savoir si tous ces présidents de clubs ont eu à fournir autant de pièces quand ils ont fait une demande de joker.

Pourtant, malgré l'imbroglio provoqué par son éventuel transfert, il faut reconnaître que le retour du capitaine de l'équipe de France serait un véritable moteur pour le championnat de France de handball. La décision finale sera donnée jeudi, après la réunion de l'assemblée générale de la ligue.