Mondial journaux prétextes
La presse se régale | AFP

La presse dithyrambique sur les Experts

Publié le , modifié le

Une pluie de compliments s'est abattue dans les journaux français qui ont usé de tous les superlatifs possibles pour qualifier la performance des handballeurs français, sacrés champions du monde pour la quatrième fois de leur histoire après 1995, 2001 et 2009. "Invincibles", "les plus forts du monde", "fabuleux", le handball français fait quelque part oublier le pathétique Mondial de nos footballeurs...

"Les extraterrestres" titre ainsi L'Equipe. "Poussés à l'excellence, les Français ont décroché leur quatrième titre d'affilée depuis les JO 2008" explique le quotidien sportif, qui précise que les Experts sont d'ores et déjà qualifiés pour les prochains JO 2012. Selon le quotidien spécialisé, l'homme clé n'est autre que Nicola Karabatic, qui "a pesé comme jamais sur ce Mondial". "Champions du monde pour la quatrième fois !" résume plus sobrement Le  Parisien/Aujourd'hui en France pour lequel les Français sont "plus forts que  tout". Interrogé par le journal, Karabatic explique que son équipe a "gagné avec les tripes, avec notre courage". D'humeur festive, France Soir lâche un "Fabuleux ! On est les champions", alors que Libération se veut plus littéraire avec "la tétralogie des experts". Le journal de Laurent Joffrin démontre, graphisme à l'appui, que l'équipe de France de handball surfe sur la vague du succès depuis 20 ans. L'Humanité observe pour sa part que "les Bleus montent au quatrième ciel !" Le Figaro fait dans la simplicité avec un "4e titre mondial pour les Bleus", tout en expliquant comment cette suprématie s'est construite, avec "une fabrique à champions cohérente", comme l'explique le DTN Philippe Bana.

Si la presse nationale a salué cette remarquable performance, la presse régionale française n'a pas fait non plus dans la demi-mesure. Pour Les Dernières Nouvelles d'Alsace, c'est "La France dans la quatrième  dimension", félicitant notamment le mulhousien et gardien de but Thierry Omeyer en titrant "Omeyer et le hand règnent sur le hand". La Nouvelle République salue quant à elle "un éblouissant handball français" et pour La Provence qui a préféré titré sur le match nul 0-0 concédé par l'OM à Monaco, il s'agit bien d"une équipe quatre étoiles", des étoiles qu'arboraient déjà les joueurs sur un nouveau maillot spécialement conçu en cas de succès final. Et l'on pouvait retrouvé le même titre en Une du Télégramme et de Nord-Eclair avec "La série continue  pour les experts". De son côté, Sud-Ouest estime que ces joueurs sont simplement "Invincibles !" ou dans un registre similaire "Les plus forts du monde" pour La Dépêche du Midi.      

Romain Bonte