La Pologne sans pitié

Publié le , modifié le

Dominée lors de son premier match par le pays hôte la Serbie (18-22), la Pologne s'est vengée, mardi à Belgrade, sur la Slovaquie (41-24), lors de la 2e journée du groupe A à l'Euro 2012 disputé en Serbie. De son côté, l'Allemagne a souffert face à la Macédoine (24-23) dans le groupe B, mais reste en course pour la qualification.

La Pologne veut encore y croire. Battus pour leur entrée dans l'Euro 2012 par la Serbie (18-22), les Polonais ont réagi de la meilleure des manières en ne faisant qu'une bouchée de la Slovaquie (41-24), lors de la 2e journée du groupe A à Belgrade. Un triplé de Bartosz Jurecki en début de match a donné le ton de la rencontre. Les Polonais n'ont eu qu'à profiter des largesses de leurs adversaires et de leurs trop nombreuses pertes de balle.

Si, après sept minutes de jeu, les Slovaques étaient encore dans la partie (4-4), ils n'auront tenu la cadence qu'une mi-temps avant de sombrer en seconde, pris de vitesse par les contre-attaques adverses (17-13 à la pause). La seconde période tournait à la correction et la Pologne, emmenée par les deux frères Bartosz et Michael Jurecki, prenait rapidement le large (30-20 à la 45e) et la fin de la rencontre était à sens unique (41-24).

La Pologne s'installe à la seconde place du groupe dominé par la Serbie. Le pays hôte a signé un second succès en autant de rencontres, cette fois face au Danemark, vice-champion du monde. Grâce à un Stanic infranchissable (16 arrêts) et un Ilic inarrêtable (8 buts), les Serbes s'imposent 24-22 et sont assurés d'atteindre le tour principal avec le maximum de points. La Slovaquie est officiellement éliminée.

La Macédoine tombe avec les honneurs

Les Macédoniens n'auront pas démérité, mais ils s'inclinent au terme d'un match à suspense face à l'Allemagne dans le groupe B. Contrainte de s'imposer après son revers du premier match face à la République tchèque (24-27), la bande à Martin Heuberger peut pousser un ouf de soulagement. Elle reste en lice pour la qualification. Mais elle est restée sous la menace de la Macédoine jusqu'au bout. Tenant les Allemands en échec à la pause (12-12), celle-ci se voyait sans doute déjà signer un second match nul après celui obtenu face à la Suède (26-26).

Poussée par des supporters nombreux et bruyants, la Macédoine de Lazarov mena même 17-15 et 20-19 à la 50e minute du match. Revenus à 23-23 à deux minutes du terme, les Allemands prenaient les commandes du match grâce au but victorieux d'Uwe Gensheimer à 58 secondes de la fin de la rencontre. Héros macédonien jusque-là, Lazarov expédiait son ultime tir sur la barre à 10 secondes du buzzer.

Dans ce groupe B, c'est la Suède qui prend la tête grâce à sa victoire 33-29 sur la République tchèque, avec 10 buts d'Ekberg.

EURO 2012: TOUS LES RESULTATS ET LES CLASSEMENTS

Melinda Davan-Soulas @Melinda_DS