Nikola Karabatic
Nikola Karabatic | AFP - FRANCK FIFE

Karabatic titulaire en Bleu

Publié le , modifié le

Nikola Karabatic a joué et gagné dimanche, avec l'équipe de France en Turquie (33-20), son premier match depuis son interpellation le 30 septembre dans l'affaire des paris suspects. Le joueur de Montpellier, appelé en sélection mercredi au lendemain de sa réintégration dans l'effectif de son club, a été titularisé d'entrée pour cette rencontre contre la Turquie comptant pour les qualifications à l'Euro 2014 à Mersin.

Dix ans et deux jours après sa première sélection, cette 200e apparition du double champion olympique en équipe de France, dans un gymnase minuscule et rustique, est sans doute l'une de ses plus marquantes et les plus attendues. Depuis son interpellation à Paris à l'issue du PSG-Montpellier du 30 septembre, suivie de son placement en garde à vue et de sa mise en examen, le joueur n'avait pas joué ni participé au moindre entraînement pendant un mois. Autorisé à rencontrer de nouveau ses partenaires en club après la levée de son contrôle judiciaire le 25 octobre, il a été réintégré dans l'effectif de Montpellier mardi après un entretien avec ses dirigeants.

Il a été appelé aussitôt en équipe de France par Claude Onesta qui l'a d'abord laissé en tribunes jeudi à Rouen face à la Lituanie avant de le faire jouer dimanche, après seulement deux entraînements avec le groupe. Le Montpelliérain est le joueur le plus en vue mis en cause dans l'affaire des soupçons de match truqué dans laquelle il est toujours mis en examen pour escroquerie. Avec six autres joueurs ou anciens joueurs de Montpellier, il est visé dans le cadre d'une enquête autour des paris suspects portant sur un match de championnat entre le Montpellier et Cesson le 12 mai dernier. Contrairement à d'autres joueurs et proches, Karabatic nie avoir parié sur le fait que Montpellier soit mené au score à la mi-temps de ce match.

Karabatic "heureux"

"Je suis très heureux d'être avec l'équipe de France, d'avoir joué et gagné ce match", a déclaré un Karabatic aminci mais qui a fait une belle rentrée en  marquant 4 buts en 38 minutes pour son retour sur les terrains. "J'étais bien, je m'étais entraîné deux fois seulement avec l'équipe mais  j'avais vraiment envie de jouer, j'avais du peps. Je n'ai pas joué au hand  pendant un mois, mais je me suis entretenu physiquement quand même. J'ai fait  de la muscu', de la course, du tennis et un peu de boxe", a-t-il déclaré. "J'ai été tout de suite dedans, j'ai une eu une coupure d'un mois mais on a  regardé la télé tous les jours. Du hand il y en a partout maintenant. Je n'ai  jamais vraiment coupé avec le hand", a-t-il ajouté. Quant au lieu de la rencontre, un gymnase désuet, il a déclaré que ce n'était certainement "pas la plus belle salle dans laquelle on a joué, mais c'était très sympa, comme il y a dix ans quand on jouait dans les petits bleds." Au final, cette semaine a été une vraie bouffée d'oxygène pour Karabatic, appelé en équipe de France mardi après sa réintégration dans l'effectif de  Montpellier mais toujours mis en examen pour escroquerie. "Ca fait du bien de retrouver les copains. Ca été une très belle semaine", a conclu Karabatic

AFP