hand france

Golden League : La France solide face au Danemark

Publié le , modifié le

L'Equipe de France de handball s'est imposée 35 à 29 face au Danemark dans sa première sortie post-Euro, en Norvège malgré les absences de Cédric Sorhaindo, Nikola Karabatic et Michaël Guigou. Des débuts réussis donc dans la Golden League face à un adversaire déjà battu dans la petite finale de l'Euro 2018. Auteur de 8 buts, Raphaël Caucheteux a été nommé homme du match. De son côté, le capitaine du soir, Valentin Porte, a terminé la rencontre avec 4 réalisations.

C'était l'occasion de donner du temps de jeu à des joueurs jeunes (Romain Lagarde, Melvyn Richardson) ou moins jeunes (Adrien Di Panda, Raphaël Caucheteux) face à une sélection danoise privée elle aussi de nombreux titulaires, dont l'arrière du Paris SG Mikkel Hansen. 

Ce match entre le champion du monde et le champion olympique en titre n'a évidemment pas eu l'intensité de la finale des Jeux de Rio, car l'essentiel était d'éviter la blessure dans un tournoi sans enjeu, mais les Français en ont tiré le meilleur parti pour montrer la profondeur de leurs réserves. 

Porte : "On a bien avancé"

Les Bleus se sont rapidement remis d'un départ difficile (4-7) pour faire le trou grâce à un 9-1, dans le sillage de Dika Mem (5 buts). Menant 16-11 à la pause, ils ont déroulé en deuxième mi-temps en montrant un handball bien léché à un public norvégien clairsemé.

"La manière était là, j'ai apprécié l'équipe ce soir, même si en deuxième mi-temps c'était un peu plus portes ouvertes en défense. Il faut travailler car le Mondial arrivera très vite. Ce soir on a bien avancé", a dit Valentin Porte, capitaine en l'absence de Sorhaindo,