Florent Manaudou sourire
Florent Manaudou. | PASCAL GUYOT / AFP

Florent Manaudou fait une "parenthèse" avec les bassins pour passer au handball

Publié le , modifié le

Le champion olympique français Florent Manaudou a décidé de "faire une parenthèse" dans sa carrière de nageur et a commencé à s'entraîner au handball avec le club d'Aix-en-Provence, a-t-il annoncé en exclusivité à l'AFP, dans un communiqué. Le nageur dit ne pas vouloir prendre de "décisions hâtives et radicales" mais veut aussi éviter de "continuer sans plaisir pour de mauvaises raisons". S'il se tourne vers le handball, c'est "sans autre ambition que de donner le meilleur de (lui-même) et trouver une source de plaisir différente".

Un destin à la Luka Karabatic ? Florent Manaudou n'annonce rien, mais il rêve peut-être, dans un tout petit coin de sa tête, d'imiter le frère de Nikola Karabatic. Après avoir d'abord privilégié le tennis (il a été classé -4/6), le frère cadet, qui avait déjà joué au hand étant jeune, s'est lancé dans le même sport que son frère. En deux ans, il avait intégré l'équipe première de Montpellier, avant d'entrer en équipe de France deux ans après. Et d'en être désormais un cadre, vice-champion olympique à Rio et champion du monde en 2015.

A 25 ans, Florent Manaudou est un athlète confirmé, habitué aux lourdes charges de travail et aux contraintes du haut niveau. Mais en se mettant au handball, il va devoir se confronter à une dimension nouvelle: l'opposition. Car la confrontation directe, l'affrontement, font partie intégrante de ce sport. Sur le plan musculaire, c'est un énorme changement, avec également les traumatismes que provoquent les changements d'appuis, les sauts...C'est l'un des défis qu'il va devoir relever.

Jérôme Fernandez pour mentor

A Aix-en-Provence, non loin de Marseille où il vit, il a trouvé une équipe de haut niveau, entraînée par l'un des plus beaux palmarès du hand français: Jérôme Fernandez. L'ancien capitaine de l'équipe de France était aux premières loges, à Rio, lors des derniers coups de bras dans le bassin de Florent Manaudou, puisqu'il était consultant pour France Télévisions. Le désir du Marseillais de s'essayer au handball était déjà dans l'air. Il n'avait pas masqué ses interrogations quant à son futur, après sa place de vice-champion olympique sur 50m nage libre. C'est une confirmation qui tombe aujourd'hui. "J'ai commencé à partager l'entraînement de l'équipe 2 du club d'Aix Handball, car j'ai abandonné trop tôt ce sport collectif complémentaire à la natation", écrit le nageur dans le communiqué. 

Lire aussi: Les raisons de sa retraite partielle

En quête de plaisir dans le sport après s'être astreint à des séances de marathonien dans l'eau, il va donc bénéficier d'un mentor de premier plan, à l'expérience énorme (passé par Barcelone, Kiel...), et qui aspire à transmettre ses connaissances. Jérôme Fernandez dispute, cette saison, sa dernière en tant que joueur. Ensuite, il sera entraîneur à part entière dans un club qui rêve de jouer les trouble-fête en championnat de France, avant de viser plus haut. Et avec le projet d'une nouvelle salle flambant neuve pour avoir les moyens de ses ambitions. Bref, Florent Manaudou n'a pas choisi le petit club du coin. L'ambition d'un champion ne se tarit jamais.

Vidéo: Les interrogations de Florent Manaudou a​près son 50m NL à Rio

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze