Fin de l'instruction autour des soupçons de matches truqués

Publié le , modifié le

Le magistrat instructeur chargé de l'affaire de soupçons de match truqué entre Cesson et Montpellier (31-28) le 12 mai 2012 a signifié la fin de l'enquête au parquet qui doit désormais rendre ses réquisitions, a-t-on mercredi de source judiciaire. Les réquisitions sont actuellement en préparation et devraient être rendues dans les prochaines semaines, a précisé cette source, soulignant qu'il s'agit d'un travail long car le dossier est compliqué.

Dans cette affaire, seize personnes, soupçonnées d'avoir parié quelque 88.000 euros sur le score du match à la mi-temps (15-12), sont mises en examen, dont huit joueurs de Montpellier. Six d'entre-eux ont depuis quitté le club, parmi lesquels l'emblématique Nikola Karabatic qui évolue désormais au FC Barcelone (Espagne) et nie toute implication dans cette affaire. Début septembre, deux experts mandatés par le juge d'instruction ont estimé dans un rapport qu'une "convergence d'indicateurs anormaux est trop curieuse pour être innocente et conjoncturelle".

AFP