France - Suède
La France a préservé toutes ses chances de qualification en s'imposant face à la Suède | AFP - ANDREJ ISAKOVIC

Euro 2012 - Les Bleues s'imposent face à la Suède (24-17)

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminine de handball a décroché un succès crucial face à la Suède (24-17), samedi lors du troisième et dernier match de poule lors de l'Euro 2012 à Nis, en Serbie. Le déclic a donc bien eu lieu après le revers face au Danemark. Les joueuses d'Olivier Krumbholz préservent ainsi toutes leurs chances de qualification pour la suite de la compétition.

La victoire était impérative pour les Françaises. Elles l'ont obtenue. Défaites par le Danemark (27-28) jeudi, les joueuses d'Olivier Krumbholz avaient à cœur de réagir pour assurer leur qualification. Lors de leur troisième match de poule face à la Suède, elles ont donc pris le taureau par les cornes pour signer une victoire (24-17). Les Bleues se sont retrouvées. Ce succès leur permet de préserver toutes leurs chances de qualification pour les demi-finales, qui débuteront lundi.

Claundine Mendy à l'honneur

Revanchardes, les Bleues ont étouffé par leur défense la Suède. Cette défense a permis à Cléopâtre Darleux de retrouver toutes ses sensations dans  les buts, les Suédoises apparaissant le plus souvent désemparées par l'absence de solutions. "On a fait un match très solide", a jugé la pivot Nina Kanto. "En défense, on a retrouvé du rythme et de la cohésion. Et en attaque aussi, on a su développer du jeu. On était au pied du mur. On a joué ce match-là comme si ça pouvait être le dernier." Élue joueuse du match, la gardienne tricolore était bien sûr très satisfaite : "J'en avais besoin, parce que ça faisait un moment que je n'avais pas fait un gros match. C'est un soulagement.  Ça va me rebooster pour la suite".

A la pause, les vice-championnes du monde 2011 menaient déjà (13-7). Les Françaises se sont également rassurées sur leur jeu d'attaque, trouvant des solutions multiples, avec notamment une Claudine Mendy très intéressante pour faire la différence en première période sur son poste d'arrière gauche.

Avec ce succès, les Françaises compteront deux points avant le début de la deuxième phase. La Serbie qui, dans l'autre groupe, a remporté un succès crucial contre la  République tchèque (28-24), sera dans le même cas. Comme leur victime du jour, et comme le Danemark, qui a étrillé la  Macédoine (37-30). Les Norvégiennes ont fait le strict minimum (18-17) devant l'Ukraine, qui  était déjà éliminée, pour devenir la seule équipe avec le Monténégro à avoir  remporté ses trois matches du tour préliminaire.