équipe de France de handball
L'équipe de France de handball | Jonathan NACKSTRAND / AFP

Equipe de France de handball : Les Bleus avec la Croatie, le Portugal et la Tunisie au TQO

Publié le , modifié le

Les championnats continentaux terminés, la composition du plateau de l'équipe de France pour son Tournoi de Qualification Olympique est enfin connue. Les Bleus affronteront la Croatie, le Portugal et la Tunisie du 17 au 19 avril prochain à Paris-Bercy. Le TQO "le plus relevé" selon l'international Valentin Porte.

Le temps de digérer l'échec est passé, il est désormais temps de débuter les travaux de reconstruction pour les Bleus. En connaissant ses trois adversaires pour le Tournoi de Qualification Olympique (TQO) qu'elle organisera à Paris-Bercy du 17 au 19 avril, l'équipe de France a deux mois et demi pour préparer cette échéance cruciale et éviter "un drame national" : une non-qualification pour les Jeux Olympiques qui serait inédite dans l'histoire des Bleus depuis leur première participation en 1992, et la fameuse équipe des Bronzés. 

Ça va être très chaud pour se qualifier

Si les dirigeants de la fédération semblent avoir entrepris les grandes manœuvres, avec l'éviction imminente du sélectionneur Didier Dinart, pour remettre cette équipe de France dans le droit chemin, il va falloir rapidement se pencher sur le terrain. Car les Bleus vont avoir du lourd en face pour leur disputer les deux billets disponibles pour quatre équipes. "On savait depuis l’élimination de la Norvège qu’on allait avoir un TQO relevé mais là c’est clairement le plus relevé des trois tournois organisés, confie Valentin PorteÇa va être très chaud pour se qualifier."

En s'inclinant en finale de l'Euro face à l'Espagne, la Croatie sera le favori de ce TQO. Un adversaire coriace qui a sorti la redoutable Norvège en demi-finale et qui est passé tout proche d'un premier titre européen. "La Croatie est revenue à son meilleur niveau après un passage à vide de plusieurs années. C’est une équipe de coups, capable, même en ne jouant pas toujours très bien tactiquement, de se transcender sur 10-15 minutes et de faire basculer des matches en s’appuyant sur leurs supporters qui seront nombreux à Paris. Je n’ai pas vu toute la demi-finale contre la Norvège mais j’ai trouvé cette équipe croate monstrueuse (sic) et hyper dangereuse", analyse l'international français du Montpellier Handball.
 

à voir aussi Equipe de France : Didier Dinart convoqué, la piste Anti de plus en plus sérieuse Equipe de France : Didier Dinart convoqué, la piste Anti de plus en plus sérieuse

Pour ajouter un peu plus de piment à ce TQO condensé avec trois matches et trois jours, les Français vont retrouver leur nouveau meilleur ennemi : le Portugal. Tombeurs deux fois de l'équipe de France lors de leur trois dernières confrontations, dont la dernière lors de l'Euro, les Portugais vont débarquer à Paris avec la certitude qu'ils peuvent rééditer cette performance. "Le Portugal est clairement la nation qui monte dans le handball mondial, redoute Porte. C’est une équipe qui me fait penser au Montpellier d’il y a deux ans, quand on a gagné la Ligue des champions, avec un état d’esprit irréprochable, des joueurs qui se connaissent par cœur. C’est beau, ça joue bien. En plus, les Portugais ont désormais l’avantage psychologique et la formule pour nous battre... Ce sera une nouvelle fois très compliqué face à eux."

"On a reçu un gros coup de massue lors de l’Euro, forcément on est moins serein"

Pour terminer, la France va retrouver une équipe africaine : la Tunisie. "Cela fait longtemps que l’on n’a pas affronté la Tunisie en compétition mais c’est une équipe qu’il faudra là aussi prendre très au sérieux avec des joueurs que l’on connaît et qui nous connaissent très bien puisque beaucoup évoluent dans le championnat de France, se méfie l'arrière/ailier tricolore

Les Bleus auront donc trois matches cruciaux à ne pas manquer et qui auront un impact certain sur l'avenir de cette équipe de France. "Clairement, on a la pression avec ce TQO. On a reçu un gros coup de massue lors de l’Euro et, forcément, on est moins serein. C’est un moment important pour le handball français et on est tous conscients du coup de tonnerre que représenterait une non-qualification pour les Jeux.", conclu Valentin Porte. 

Avec Manu Roux


Le programme complet du groupe des Bleus

Vendredi 17 avril : Tunisie - Portugal et France - Croatie
Samedi 18 avril : France - Tunisie et Croatie - Portugal
Dimanche 19 avril : Portugal - France et Croatie - Tunisie