Nedim Remili, l'arrière droit du Paris Saint-Germain.
Nedim Remili, l'arrière droit du Paris Saint-Germain. | Patrik STOLLARZ / AFP

Ligue des champions : Le PSG idéalement lancé, pas Montpellier battu par Skopje

Publié le

Le Paris Saint-Germain s'est imposé à Zagreb 37 à 29 lors de la première journée de Ligue des champions de handball messieurs, samedi en Croatie, lançant idéalement sa campagne européenne 2019/2020. En revanche, ce n'est pas du tout le cas de Montpellier, battu à domicile (33-31) par les champions d'Europe en titre, le Vardar Skopje.

Les équipiers de Nedim Remili, sans leurs leaders Luka Karabatic et Mikkel Hansen, laissés sur le banc, se sont détachés en seconde période pour prendre un avantage définitif (+8 pts), une semaine avant d'affronter les Hongrois de Szeged à Coubertin. Face à un adversaire limité physiquement mais courageux, les Parisiens ont fait la différence dans le jeu rapide, bien emmené par Kamil Syprazk, très présent sur le parquet croate. Particulièrement appliqués, les hommes de l'Espagnol Raul Gonzalez sont bien rentrés dans la rencontre, menant 6-2 après 10 minutes de jeu. Accrochés ensuite, le changement de système pour passer en défense 1-5 a aidé les Parisiens à développer leur jeu léché en attaque (19-15 à la mi-temps).

En seconde période, le PSG a continué de dominer, ne concédant à l'Arena Zagreb au total qu'une seule perte de balles, contre 12 pour son adversaire du jour, trop imprécis pour enrayer la machine parisienne. Débuts réussis pour le club de la capitale donc, qui s'installe en tête du groupe A, ex-aequo avec les Hongrois de Szeged, quelques mois après une défaite surprise en quart de finale de cette même compétition face à Kielce (Pologne). Seule ombre au tableau: la blessure du gardien de but Rodrigo Corrales, sorti juste avant la pause. Placé dans un groupe assez relevé avec Szeged, également prétendant au titre, Barcelone et Flensbourg, le PSG vise le Final Four en fin de saison. Pour sa deuxième rencontre européenne de l'année, le club parisien a rendez-vous dimanche 22 septembre dans son antre de Coubertin avec Szeged, tombeur du FC Barcelone (31-28), samedi.

Encore raté pour Montpellier

Ce n'est pas vraiment la même affaire du côté de Montpellier. En effet, le MHB s'est incliné à domicile contre le Vardar Skopje (33-31), exactement comme l'an dernier, après un long chassé-croisé entre les deux équipes. Le tenant du titre Nord-Macédonien est venu à bout de son prédécesseur au palmarès grâce notamment à une super seconde période de son meneur slovène, Stas Skube, insaisissable (8 buts). Déjà la saison dernière le MHB, alors champion d'Europe en titre, avait commencé par une défaite contre le Vardar (27-23), le début d'un calvaire qui a vu le MHB éliminé dès les poules.

L'accroc de samedi est moins infamant, Montpellier a bien donné la réplique au double champion d'Europe (2017, 2019). Mais il s'agit de la troisième défaite en quatre matches depuis le début de la saison pour les hommes de Patrice Canayer, en comptant le Trophée des champions. Battus à Nîmes en semaine (25-24), les Bleus doivent se reprendre en championnat contre leur vieux rival Chambéry, mercredi à Bougnol, pour chasser le doute. Ce samedi, le match a mal commencé pour le MHB, privé d'entrée de son pivot Benjamin Afgour, assommé par le coup de coude - involontaire - du géant (2,15 m) letton Dainis Kristopans, futur parisien. Afgour a dû abandonner ses coéquipiers dès la 2e minute et son remplaçant, le Suédois Fredric Petersson, n'a pas été très efficace (1 but). 

Montpellier a montré aussi de belles choses, comme ce but génial de Valentin Porte, frappant derrière son dos pour tromper le gardien algérien Khalifa Ghedbane et offrir un mini-break au MHB, 14-12 (24). Devant à la pause (17-16), le MHB a même compté une avance de trois buts à la 33e minute sur un but d'Hugo Descat. Mais il l'a gaspillée avec cinq pertes de balles malvenues qui ont permis au Vardar de reprendre l'avantage (25-23, 44). Le diabolique Stas Skube a fait le reste, donnant le tournis aux défenseurs montpelliérains par ses passes aveugles, entre les jambes, et ses feintes de tir. La saison commence mal pour le MHB...
 

France tv sport francetvsport