Grace Zaadi Metz 2019
Grace Zaadi (Metz) | NURPHOTO

Handball : Metz se rapproche du Final Four de la Ligue des champions

Publié le

Metz s'est imposé à Bucarest pour le match aller des quarts de finale de finale de Ligue des Champions (31-26). Les Messines ont pris une belle option pour la qualification au Final Four.

Les handballeuses de Metz ont mis un pied au Final Four de la Ligue des champions en s'imposant largement dans la salle des Roumaines de Bucarest, 31 à 26, vendredi en quart de finale aller. Les Messines devront préserver cet avantage dans huit jours aux Arènes pour devenir le premier club français à participer au grand événement de Budapest (11-12 mai). Elles ne devraient pas laisser passer l'occasion tant leur supériorité a été nette en Roumanie, où elles ont été en tête du début à la fin. 

Des Bleues en force

Une qualification serait une nouvelle étape dans la montée en puissance du handball féminin français, qui est déjà champion du monde (2017)  et d'Europe (2018) en titre avec l'équipe nationale. Pas moins de huit des médaillées d'or de décembre dernier à Paris, Grâce Zaadi, Manon Houette, Orlane Kanor, Béatrice Edwige, Laura Flippes, Gnonsiane Niombla, Astride N'Gouan et la gardienne Laura Glauser, portent le maillot jaune et bleu des "Dragonnes".

Cette salle rappelait de mauvais souvenirs aux Messines. L'an passé, déjà en quarts de finale, elles avaient perdu tout espoir dès le match aller en s'inclinant de 13 buts.  Mais pour ce troisième quart de finale d'affilée, le contexte est totalement différent car les Roumaines sont privées de leur star Cristina Neagu, quatre fois nommée meilleure joueuse du monde, qui s'est gravement blessée au genou pendant l'Euro en France. L'an dernier, cette redoutable tireuse avait passé dix buts aux Messines à l'aller.

Un match parfaitement géré 

Au complet, elles, les joueuses d'Emmanuel Mayonnade ont parfaitement démarré en passant un 5-0 aux Roumaines, qui ont mis près de sept minutes pour tromper Laura Glauser. La gardienne des Bleues jouait avec un gros bandage à la main droite après s'être fait une entorse lors d'un match de Ligue féminine mardi contre Brest.  Les minutes suivantes et le retour à 6-6 des Roumaines ont été le seul moment de flottement des Messines. A la pause, elles avaient repris un petit matelas (14-11) en resserrant leur défense. Au retour des vestiaires, elles sont restées devant grâce à l'efficacité de l'Allemande Xenia Smits (6 buts) et de Béatrice Edwige au pivot (5 buts).  

AFP