Handball : Kiel remporte son quatrième titre en Ligue des champions, face à Barcelone

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Kiel Ligue des champions
Le club allemand remporte son quatrième titre de Ligue des champions. | Ina Fassbender / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Kiel a remporté pour la quatrième fois de son histoire la Ligue des champions de handball messieurs en battant les Espagnols de Barcelone, 33 à 28, ce mardi lors de la finale de l'édition 2019/2020 à Cologne (Allemagne). Un peu plus tôt dans la soirée, le Paris SG a pris la troisième place en s'imposant 31 à 26 face aux Hongrois de Veszprem.

Et de quatre pour Kiel. Ce mardi soir, le club allemand a remporté son quatrième titre en Ligue des champions de handball, en battant Barcelone (33-28) lors de la finale de l'édition 2019/2020.

Déjà vainqueur en 2007, 2010 et 2012, Kiel avait éliminé les Hongrois de Veszprem après un match renversant et une prolongation, lundi en demi-finale. Le club allemand succède au Vardar Skopje, absent de ce "Final Four". Barcelone, neuf fois vainqueur en C1 (un record), n'a plus remporté de titre depuis 2015 et tombe pour la première fois cette année.

Un titre attendu depuis 2012

Après 2000 et 2010, 2020... Tous les dix ans, l'histoire semble se répéter : Kiel et Barcelone se sont affrontés pour la troisième fois en finale de la Ligue des champions, dix ans après le sacre du club allemand lors de l'édition 2009/2010, saison de l'introduction d'une phase finale à quatre, sur deux jours, dans la Lanxess-Arena de Cologne (Allemagne). Mais ce choc, qui a tenu toutes ses promesses, s'est déroulé ce mardi sans les quelque 20.000 spectateurs habituels et sous une bulle sanitaire, en raison de la pandémie de coronavirus. Et une nouvelle fois, les pronostics ont été déjoués, et ce n'est pas le favori, Barcelone, qui a été couronné. 

Après une entame de match très serrée, Kiel est parvenu à faire le break au bout d'une dizaine de minutes (7-5), grâce à un but du Norvégien Sander Sangosen (7 buts au total), arrivé à l'été dans le Nord de l'Allemagne et qui avait disputé la phase de groupe de l'édition 2019/2020 avec le PSG. Les Barcelonais n'ont réussi à revenir qu'une seule fois à hauteur des Kieler (27e, 15-15), sans jamais réussir à prendre l'avantage.

Niklas Landin infranchissable

En seconde période, Kiel a passé le cap du +5 en s'appuyant sur les arrêts de Niklas Landin, devenu quasiment infranchissable (14 arrêts à 34%), sacré pour la première fois en Ligue des champions, seul titre manquant à son palmarès. L'ailier barcelonais Alex Gomez, meilleur buteur de la rencontre avec dix réalisations (dont cinq penalties), et le portier Gonzalo Perez de Vargas (10 arrêts) ont seulement permis de maintenir le suspense, sans faire basculer la rencontre.

Avec ce sacre, Filip Jicha décroche son premier trophée international en tant qu'entraîneur, après avoir gagné la Ligue des champions à deux reprises, déjà avec Kiel (2010, 2012). Un peu plus tôt dans la soirée, le Paris SG a pris la troisième place en s'imposant 31 à 26 face aux Hongrois de Veszprem.

Après à ce "Final Four" exceptionnellement programmé fin décembre, les joueurs internationaux vont enchaîner et désormais retrouver leur sélection nationale pour préparer les échéances internationales du mois de janvier, dont le Championnat du monde en Egypte (13 au 31 janvier).

à voir aussi Handball : le FC Barcelone survole le PSG et se qualifie en finale de la Ligue des Champions Handball : le FC Barcelone survole le PSG et se qualifie en finale de la Ligue des Champions
AFP

Coupe d'Europe de Handball