Nantes - Braga
. | MAXPPP - Franck Dubray

Nantes enchaîne à domicile, Montpellier encore battu

Publié le , modifié le

Les handballeurs nantais ont enchaîné une nouvelle victoire dans leur salle en Ligue des champions dimanche en venant difficilement à bout des Portugais de Braga (35-33). Grâce à ce succès, les Nantais préservent leur invincibilité dans leur groupe. Montpellier a eu beaucoup moins de réussite dans la soirée, en concédant une deuxième défaite sur le parquet d'Erverum en Norvège (32-31).

Après trois journées, l'équipe de Thierry Anti présente un bilan de deux victoires pour un match nul et reste en tête du groupe D. Il faut terminer dans les deux premiers pour accéder aux barrages.

Il y a huit jours, l'équipe de Loire-Atlantique s'était promenée sur son parquet contre Besiktas. Cette troisième rencontre de C1 de son histoire a été tout sauf une partie de plaisir.
L'équipe de Braga est loin d'avoir le statut de 1994 lorsqu'elle parvenait à se hisser en finale de la Ligue des champions. Mais le club progresse, et a des atouts à faire valoir. Dépassée en première période (20-16), l'équipe portugaise a lâché les chevaux au retour des vestiaires en faisant peser une intense pression sur la défense nantaise par l'intermédiaire notamment de l'arrière Nuno Pereira (9 buts). Nantes a dû redoubler d'efforts en attaque, Cyril Dumoulin effectuant quelques arrêts dans le money time, pour s'offrir un deuxième succès consécutif. Nicolas Tournat et Nicolas Claire, 8 buts chacun, et l'international espagnol Eduardo Gurbindo, parfait aux tirs (6/6), se sont eux aussi illustrés.

Les Nantais sont bien entrés dans la compétition. Pour poursuivre sur leur lancée, il leur faudra faire preuve de beaucoup d'engagement comme ils ont su le faire pour s'en sortir face à Braga, et cela dès samedi prochain à Holstebro, le vice-champion du Danemark,  

Montpellier se fait surprendre

Pour Montpellier, ce fut encore une soirée difficile en concédant une nouvelle défaite d'un petit but certes, mais une défaite tout de même préjudiciable pour la suite. Sans doute les joueurs de Patrice Canayer eurent-ils été bien inspirés de prendre cette équipe très joueuse au sérieux. Les Norvégiens ont en effet mis beaucoup jeu basé sur la prise de risque offensive, et cela leur a réussi. Les Héraultais ont subi et laissé filer le match en fin de première période en subissant un 5-0. Malgré un bon second acte, le mal était fait pour les Montpelliérains qui terminent pourtant avec un meilleur ratio buts/tirs que leurs adversaires, mais doivent concéder la défaite. Après trois journées, le MHB, seul club français à avoir conquis la prestigieuse coupe d'Europe en 2003, pointe seulement à la quatrième place du groupe C, avec le même nombre de points (2) que le 5e (Presov) et le dernier (Metalurg Skopje) mais un meilleur goal-average. Avec deux longueurs de retard sur Tchekov (2e) et trois sur Logrono (1er) les Héraultais n'ont quasiment plus le droit à l'erreur. 

Coupe d'Europe de Handball