Metz proche du sacre, Issy-Paris s'en éloigne

Publié le , modifié le

Metz paraît bien parti pour s'offrir le premier trophée européen de son histoire en Coupe de l'EHF dames de handball, mais la cause semble déjà entendue pour Issy-Paris en Coupe des Coupes, après les finales aller jouées dimanche.

Pour le club parisien, sévèrement battu sur son parquet (22-30) par Niederösterreich, il faudra un miracle au retour samedi prochain pour qu'il puisse s'offrir là aussi son premier titre européen. Avec ses quatre Ligue des champions, le club autrichien sait gérer de tels rendez-vous et ne devrait pas laisser passer l'occasion d'ajouter un titre à sa collection. Les Isséennes, incapables de contenir l'arrière gauche Gorica Asimovic (9 buts), n'ont jamais été en mesure de perturber les Autrichiennes.

En revanche, Metz, victorieux dimanche sur le parquet du club danois  d'Holstebro (35-31), a pris une belle option sur la victoire finale. L'arrière gauche danoise Ann Grete Norgaard a inscrit le total invraisemblable de 15 buts, mais le collectif français a été le plus fort. Les Messines essaieront dimanche prochain de devenir le deuxième club  féminin français à remporter un trophée européen après Besançon, vainqueur de la Coupe des Coupes en 2003.

Vidéo : Fortunes diverses pour les club français

Voir la video

 

AFP

Coupe d'Europe de Handball