Michaël Guigou Montpellier
Michaël Guigou, l'ailier de Montpellier. | ATTILA KISBENEDEK / AFP

Ligue des Champions: Montpellier limite l'écart à Veszprem

Publié le , modifié le

Montpellier a limité la casse dans la salle des Hongrois de Veszprem, en s'inclinant 26-23 samedi en quarts de finale de Ligue des Champions de handball. Les Héraultais devront refaire leur retard de trois buts dans huit jours lors du match retrour pour qualifier pour le Final Four.

Le MHB a souffert devant le finaliste des deux dernières éditions, qui a fait la quasi totalité du match en tête. Il s'est même retrouvé au bord de la rupture à une dizaine de minutes de la fin lorsque Veszprem a mené de six unités (24-18). Mais une excellente fin de match de l'arrière Valentin Porte, auteur de cinq des huit derniers buts montpelliérains, a permis de réduire l'écart et d'entretenir l'espoir pour le match retour à l'Aréna la semaine prochaine.


Dominés en puissance par les grands gabarits de Veszprem, les Montpelliérains ont tenté de compenser par la vitesse et la combativité, à l'image du pivot Ludovic Fabregas (4 buts sur 4 tirs). Ils ont eu du mal à maîtriser le géant hongrois Laszlo Nagy (6 buts) et l'Islandais Aron Palmarsson (6 buts). Montpellier tente l'exploit d'éliminer coup sur coup le champion et le finaliste de l'édition 2016. En quart de finale, le club languedocien s'était offert les tenants du titre, les Polonais de Kielce, en l'emportant de cinq buts à domicile (à l'aller). Le MHB est la seule équipe française à avoir inscrit son nom au palmarès de l'épreuve, en 2003, avec déjà dans ses rangs l'actuel entraîneur Patrice Canayer et l'ailier Michaël Guigou. L'expérience de ce dernier, auteur de trois buts, tous après la pause, a été importante en seconde période.

francetv sport @francetvsport