Ludovic Fabregas (Montpellier)
Ludovic Fabregas (Montpellier) | GUILLAUME HORCAJUELO/EPA/MaxPPP

Ligue des champions: la nouvelle formule à douze clubs prend forme pour 2020

Publié le , modifié le

La Fédération européenne de handball (EHF) a officialisé les contours de la réforme de la Ligue des champions messieurs censée passer de 28 à 12 clubs en 2020-2021 "avec la possibilité d'en compter jusque 16" lors des éditions suivantes. L'EHF veut modifier la formule de la compétition-reine de clubs en instaurant une phase initiale avec une poule unique "dans un premier temps" de douze équipes, selon les éléments présentés sur son site internet.

A l'issue des 22 journées (matches aller-retour), huit équipes accèderaient aux quarts de finale. Le "Final Four" (Finale à quatre) serait conservé dans sa forme existante. Parmi les douze places, huit seraient attribuées au champion de chacune des huit meilleures ligues européennes selon le classement établi par l'EHF, dominé cette saison par l'Allemagne (France: 4e). Quatre autres équipes obtiendraient un billet sans guère de précision pour le moment.

L'EHF a lancé un appel d'offres pour les droits de diffusion et marketing sur dix ans (2020-2030) "auprès de treize entreprises media et douze agences", précise le document. La date limite pour le dépôt des candidatures est fixée au 15 novembre. 

Montpellier gagnant, Nantes perdant

"C'est la première fois que l'EHF a rassemblé ses droits de diffusion et marketing dans le cadre d'un appel d'offre. L'intérêt fort du marché est une indication claire concernant l'attractivité du produit +handball européen+", a souligné son président Michael Wiederer, qui a présenté également une refonte de la Ligue des champions dames et de la Coupe EHF (C2).

Si la Fédération européenne a décidé de transformer la Ligue des champions, c'est sous la pression d'une dizaine de clubs, dont Montpellier, ainsi que les cadors Kiel, Kielce et Barcelone, mécontents de la formule actuelle. A un an de l'expiration de l'accord qui les lie à l'EHF, ces dix "frondeurs" avaient menacé de créer une ligue parallèle et sollicité le géant du marketing IMG pour proposer un nouveau système plus lucratif. Selon l'actuelle formule adoptée en 2015, vingt-huit équipes sont réparties en quatre groupes lors d'une première phase "étagée". 

Les deux poules "hautes" (A et B) rassemblent chacune huit équipes censées être les meilleures du continent. Le Paris SG et Nantes en font partie. Les premiers sont directement qualifiés pour les quarts de finale et les équipes classées de la 2e à la 6e places vont en huitièmes de finale. Au sein des poules "basses" (C et D), où se situe Montpellier, seules deux équipes se hissent en huitièmes de finale.

AFP