Le PSG nourrit le suspense malgré lui

Le PSG nourrit le suspense malgré lui

Publié le , modifié le

Laborieux tout au long de la saison, le PSG n'a pas réussi à élever son niveau de jeu face au MKB Veszprém (26-28) samedi en quarts de finale aller de la Ligue des champions. Les Parisiens auront fort à faire en Hongrie au retour pour décrocher leur billet pour les demies.

Le PSG n'a plus son destin entre les mains. Que ce soit en D1 ou en Ligue des champions. Alors qu'ils menaient à la pause (14-12) contre le MKB Veszprém en quarts de finale aller de Coupe d'Europe, les Parisiens ont flanché en seconde période pour finalement s'incliner (26-28) à la Halle Carpentier. Les Parisiens devront réaliser un véritable exploit (c'est peu de le dire) la semaine prochaine en Hongrie pour rallier le Final Four.

Qu'il est loin le temps où Paris voulait "tout croquer à pleines dents", comme l'annonçait Philippe Gardent en début de saison. Face aux Hongrois, pas venus pour sucrer les fraises, le club de la Capitale s'est montré à la fois sous son meilleur et son mauvais jour. Une inconstance symbolisée Jeffrey M'Tima, remuant dans la première demi-heure (4 buts) et assez éteint comme lors de son face-à-face manqué en fin de match. Une occasion qui pourrait coûter cher puisque quelques secondes plus tard Momir Illic (7 réalisations) en a profité pour sceller la victoire par deux buts d'écart des Hongrois.

Quasiment imbattable dans sa salle copieusement garnie, Veszprém a donc déjà déjà un pied dans le dernier carré. Paris n'aura rien à perdre dans cet enfer qui lui est promis. Il lui faudra juste mettre ce "grain de folie" qui lui a manqué à l'aller. Ce qui ne sera pas (on vous le concède bien) une mince affaire. 

Yohan Roblin @yohanroblin