Hansen PSG
Mikkel Hansen. | KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Le PSG battu à Skopje

Publié le , modifié le

Le PSG s'est incliné sur le terrain du Metalurg Skopje 28-26 (mi-temps: 12-12) qui prend ainsi seul la tête de son groupe en Ligue des champions.

Les Parisiens avaient bien débuté en Coupe d'Europe en s'imposant il y a  une semaine à domicile face au Dinamo Minsk (34-30) et restaient sur une bonne  série après la large victoire en championnat de France à Cesson-Rennes (41-28). Cette défaite les met dans une position délicate avant de négocier un autre déplacement à Skopje, le 13 octobre, pour affronter le Vardar, l'autre club de  la capitale macédonienne, lors de leur prochain match en Ligue des champions. Avant cela, le club de la capitale devra gérer une autre rencontre  difficile, puisqu'ils recevra Montpellier le 6 octobre, leader du championnat  de France, pour le compte de la 4e journée de division 1.

Stanic écoeure les Parisiens

S'ils l'avaient emporté samedi, les hommes de Philippe Gardent auraient pu  prendre seul la tête de leur groupe mais ils ont souffert face aux assauts des Macédoniens emmenés par leur arrière droit Renato Vugrinec, meilleur marqueur  du match avec 9 buts. Après une première mi-temps à l'équilibre, Daniel Narcisse et ses  coéquipiers ont eu une période de flottement qui a permis aux Metalurg de mené de quatre buts (21-17). Les Parisiens semblaient avoir fait le plus dur en revenant à hauteur des  hommes de Lino Cervar puis en prenant l'avantage (22-23) grâce à Melic, auteur  d'une bonne entrée en deuxième période. Mais c'était sans compter l'efficacité du gardien serbe du Metalurg Darko Stanic qui a littéralement dégouté ses adversaires.

A trois minutes de la fin, quand les Parisiens avaient encore la  possibilité de revenir (27-25), Bojinovic jusqu'ici impeccable, a tenté un lob  un peu trop audacieux sur penalty, finalement stoppé par Stanic. Derrière, Goce Georgievski a définitivement donné l'avantage à ses  coéquipiers. Dans ce groupe C, outre les deux clubs de Skopje, le PSG, qui rêve d'atteindre le dernier carré, devra aussi composer avec un cador de la scène européenne, le FC Barcelone.

AFP

Coupe d'Europe de Handball