Camille Ayglon
Camille Ayglon | YASUYOSHI CHIBA / AFP

Coup d'arrêt pour les Bleues

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminine a connu un coup d'arrêt en s'inclinant contre la Macédoine (30-27) jeudi à Skopje en qualifications pour l'Euro-2012. Pour n'avoir pas su mettre suffisamment d'intensité en défense et s'être un peu perdues dans la maîtrise du jeu tout terrain, les Bleues qui ont paru manquer de rythme, ont manqué l'occasion de prendre une option sur la qualification. Match retour dimanche.

Vice-championnes du monde en décembre, les filles restaient sur deux succès sur la Turquie et la Lituanie obtenus l'automne dernier. Leur retour en campagne a été difficile face à une équipe de Macédoine qui avait sans doute plus envie qu'elles. Adversaires largement à la portée de Bleues qui n'avaient jamais perdu face à elles (7 victoires 1 nul) les Macédoniennes ont pris davantage le match par le bon bout.

Les Françaises ont joué à l'envers dans une  petite salle au parfum de traquenard. Trop d'approximations et de petite  erreurs ont coûté aux filles d'Olivier Krumbholz un match qu'elles avaient  pourtant abordé en position de force face à une nation qui espère participer à son premier tournoi international depuis l'Euro en 2008. Menées de bout en bout, parfois de six buts, les Françaises ont pourtant  failli retourner la situation en revenant de 27-22 à 27-26 à quatre minutes de  la fin. Mais des oublis coupables en défense ont empêché d'aller plus loin.  Au moins elles auront évité que l'addition soit trop lourde avant le match  retour dimanche à Clermont-Ferrand, où ce serait bien de s'imposer de plus de trois buts afin de  garder la main grâce à la différence de buts particulière. Mais ils ne faudra pas pour autant prendre ce match à la légère, et  une réaction serait la  bienvenue pour ne pas avoir à calculer et pour se rassurer aussi avant le  tournoi de qualification olympique (TQO) fin mai à Lyon.

Car effectivement, même si pour l'entraîneur tricolore, la priorité reste le tournoi de qualification olympique (25, 26 et 27 mai à Lyon face à la Roumanie, au Japon et  au Monténégro) qu'il faudra gagner pour aller aux Jeux de Londres, il ne faut pas mésestimer ces matches qui peuvent permettre d'aller à l'euro mais aussi de s'étalonner et d'engranger de la confiance. Car les Françaises dans un contexte difficile ont semblé manquer de personnalité et de rythme. Les absences conjuguées de Allison Pineau, Angélique Spincer et Alexandra Lacrabère n'expliquent pas tout. Et pour Krumbholz qui voulait profiter profiter de ces échéances pour travailler son collectif, il va falloir surtout s'appliquer à prendre des points dans ces qualifications le plus rapidement possible pour se libérer de ce côté là et penser aux Jeux. 

Résultats de la 3e journée des qualifications

Groupe 1:
Azerbaïdjan - Bélarus 21 - 31
Hongrie - Allemagne 25 - 23

Groupe 2:
Grèce - Portugal 18 - 30
Serbie - Roumanie 29 - 27

Groupe 3:
Monténégro - Russie 23 - 22
Grande-Bretagne - Pologne 20 - 33

Groupe 4:
Lituanie - Turquie 35 - 31
Macédoine - France 30 - 27

Groupe 5:
République tchèque - Slovénie 31 - 19
Autriche - Suède 26 - 26

Groupe 6:
Croatie - Danemark 21 - 19
Italie - Slovaquie 19 - 25

Groupe 7:
Ukraine - Espagne 22 - 23
Suisse - Islande 19 - 26

francetv sport @francetvsport