Vincent Gérard
Vincent Gérard | AFP

Vincent Gérard, la nouvelle star

Publié le , modifié le

Méconnu du grand public il y a encore une semaine, Vincent Gérard a fait vibrer des millions de personnes, dimanche à Bercy. Le gardien de l’équipe de France a été l’un des principaux artisans de la victoire en finale du Mondial, remportée par les Experts face à la Norvège (33-26).

On pensait que Thierry Omeyer était indéboulonnable, mais la donne a peut-être changé ce dimanche. Après un début de finale crispé du gardien N.1 des Bleus, Vincent Gérard a été appelé à la rescousse par Didier Dinart. Dès sa première minute sur le terrain, Gérard a époustouflé le public avec ses arrêts magnifiques, ce qui a permis aux Experts de trouver une nouvelle dynamique.

Malgré ce nouveau coup d’éclat, Gérard préfère mettre en avant le collectif plutôt que sa prestation personnelle. « Je suis heureux d’avoir participé à la grande histoire du handball français, d’avoir participé à la conquête de cette sixième étoile. Avoir cette médaille d’or autour du cou c’est assez exceptionnel. »

40% de tirs arrêtés

A trente ans il décroche son deuxième titre majeur après le championnat d’Europe de 2014. En 2015, le natif de Woippy avait en effet été recalé, n’étant que le troisième choix. Cette fois, il a franchi un palier. « Je suis heureux d’avoir été performant mais je suis surtout heureux d’avoir cette médaille autour du cou », indiquait-il tout souriant après la finale de dimanche.

Désigné MVP de la finale et meilleur gardien de la compétition, le bilan du gardien de Montpellier dans ce Mondial est plus qu’honorable. Avec 40% de tirs arrêtés contre 30% pour Omeyer, la nouvelle star du handball français a su convaincre à la fois ses entraîneurs et le public français. La relève de Thierry Omeyer est déjà là...



E.B.

francetv sport @francetvsport

Championnat du Monde de Handball