Karabatic - France
Nikola Karabatic sera encore attendu comme un fer de lance des Bleus | AFP - FAYEZ NURELDINE

Mondial: les Bleus face à la Russie, 1re place en vue

Publié le , modifié le

Après le test réussi contre la Norvège, les handballeurs français tenteront de poursuivre leur sans-faute au Mondial par un succès face à la Russie, mardi à Nantes, qui leur garantirait la première place de leur groupe et un chemin plus dégagé vers le dernier carré.

Avec cette revanche prise sur la Norvège, qui les avaient privés du dernier carré à l'Euro-2016, Nikola Karabatic et sa bande confirment leur supériorité dans le groupe A. Surtout, ils ont impressionné par leur force de frappe (31 buts par match sur leurs trois premières rencontres). La qualification en poche, ils ont désormais comme objectif de finir à la première place. Lors des huitièmes de finale, cela leur permettait d'affronter le quatrième du groupe B (Islande, Macédoine ou Tunisie) et d'éviter certainement la Slovénie.Pour les quarts, ce serait le troisième du groupe C ou le deuxième de la poule D, potentiellement des équipes à leur portée.  Avec une deuxième place, les Bleus pourraient en revanche recroiser la route du Danemark, qui les a dépossédés de leur titre olympique en finale à Rio en août.

Un match à enjeu

L'enjeu est donc réel contre la Russie. Au regard de leurs résultats et de l'engouement dans les tribunes du Hall XXL, les Français seront les grandissimes favoris face à cette ex-grande nation du handball. Depuis 1992, la Russie a gagné deux titres olympiques (1992, 2000), deux titres mondiaux (1993, 1997) ainsi qu'un trophée européen (1996) et quatre autres médailles. Mais elle n'a plus atteint le dernier carré d'un tournoi majeur depuis 2004 et les Jeux d'Athènes (médaillée de bronze) où elle avait, d'ailleurs, écarté les Bleus lors des quarts. C'est son dernier succès face à la France, victorieuse de leur sept derniers duels toutes compétitions confondues. Lors de ce Mondial, la Russie n'a guère fait forte impression jusqu'ici avec une victoire attendue contre le Japon et une défaite face à la Norvège. 

Guillaume Gille, l'un des deux entraîneurs des Bleus, appelle toutefois à la vigilance. "C'est une équipe en plein renouveau avec un nouvel entraîneur. Certes, ses résultats sont en deçà de son palmarès ces dernières années. Mais si elle n'a plus fait de podium, elle n'a jamais été bien loin de faire basculer des résultats". Une façon pour le staff tricolore de garder les joueurs sous pression. Les Français sont très attendus, ils le savent, et ils ne doivent pas passer à côté d'un match qui devrait leur être favorable, a cause d'un un manque de sérieux ou de concentration. D'autant que Gille et son complice Didier Dinart aimeraient bien pouvoir faire tourner leur effectif. Ce qui implique que les tricolores sachent maîtriser la rencontre. En cas de victoire, ils assureraient quasiment la première place. Ils vont donc devoir prendre ce match par le bon bout.

Christian Grégoire

Championnat du Monde de Handball