Siraba Dembélé
Siraba Dembélé, la capitaine de l'équipe de France | AFP - JONATHAN NACKSTRAND

L'Espagne, un gros morceau pour les Françaises en 8e

Publié le , modifié le

Pour avoir perdu d'un but à l'ultime seconde du match face aux championnes du monde brésiliennes et fait match nul contre la Corée du Sud, les Françaises ont hérité de l'Espagne (17h45) pour adversaire en 8e de finale du championnat du monde. Vice-championnes d'Europe en 2014, médaillées de bronze aux JO de Londres en 2012, les Espagnoles font partie des favorites pour la couronne, surtout après l'élimination du Brésil. Voir Rio l'été prochain pour les Jeux Olympiques serait facilité par une victoire.

Une victoire et l'équipe de France serait assurée de disputer un Tournoi de qualification olympique (TQO). Une défaite et ce serait la première élimination des Bleues avant les quarts de finale d'un Mondial depuis 2007. Il faut en effet remonter à 2005 pour trouver trace d'une sortie prématurée, et même d'une mise hors du Top 10 mondial (12e), la seule depuis que les Françaises se sont invitées au rang des grandes nations du hand féminin (depuis 1997). Mais les filles d'Alain Portes n'ont pas la partie facile. Face à elles, ce sont les vice-championnes d'Europe espagnoles. Une défaite contre la Russie (28-26) et une contre la Norvège (29-26) en poule n'ont pas altéré la confiance d'un collectif en pleine progression, qui avait pris le bronze à Londres lors des derniers Jeux Olympiques. Et après les sorties des deux équipes finalistes du dernier Mondial, en 2013 (le Brésil tenant du titre et la Serbie) hier lors des premiers 8e de finale, la côte de l'Espagne est montée d'un cran supplémentaire.

Abonnée aux places d'honneur ces dernières années (5e aux JO 2012, 9e à l'Euro 2012, 6e au Mondial 2013, 5e à l'Euro 2014), l'équipe de France sait qu'elle ne pourra pas se permettre la moindre faiblesse. A-t-elle retenu les leçons de son match nul contre la Corée du Sud (22-22) et de sa défaite contre le Brésil (21-20) en poule, avec des buts encaissés dans les dernières secondes ? Aujourd'hui, Allison Pineau, meilleure joueuse du monde en 2009, doit montrer le chemin et apporter toute son expérience lors de ce match couperet, avec les autres cadres expérimentées que sont Amandine Leynaud, Alexandra lacrabère, Nina Kanto et Camille Ayglon, sans oublier la capitaine Siraba Dembélé. 

Championnat du Monde de Handball