Accambray France Monténégro 13012012
William Accambray a été l'un des grands bonhommes de ce match. | JOSEP LAGO/AFP

Les Experts survolent le Monténégro

Publié le , modifié le

Bousculés samedi par des Tunisiens euphoriques (30-27), les Experts n'ont cette fois-ci pas fait de détails contre le Monténégro (32-20), dimanche à Granollers. L'équipe de France est déjà seule en tête de son groupe.

Ils ont finalement corrigé le tir. Au lendemain de sa victoire étriquée contre la Tunisie (30-27), l'équipe de France a facilement disposé du Monténégro (32-20), adversaire en manque d'expérience qui dispute-là le premier Mondial de sa jeune histoire. Ce deuxième succès en deux jours permet toutefois aux doubles tenants du titre, qui ont pu faire tourner leur effectif, de prendre seuls la tête de leur groupe, et ce avant d'affronter le Brésil, mardi (20h45). "Ce qui est important ce soir (dimanche), c'est que tout le monde s'est mis dans la compétition, a indiqué Daniel Narcisse.  On a eu pas mal de rotations, on n'a tiré sur aucun joueur."

A vrai dire, les Experts -émoussés par leur combat acharné de la veille- n'ont pas eu à s'employer autant contre le Monténégro. Hormis quelques flottements défensifs en tout début de partie, de l'aveu même de Didier Dinart, l'équipe de France a eu la main mise sur le match. Claude Onesta, conforté dans ses choix, a ainsi pu largement ouvrir son banc et préserver quelques éléments majeurs, à l'instar de Nikola Karabatic et Thierry Omeyer. Et, comme face à la Tunisie, Daouda Karaboué (11 arrêts sur 20 tirs, 55% de réussite) -qui a confirmé au micro de Canal+ Sport qu'il disputait ici sa dernière grande compétition internationale- a de nouveau excellé dans sa cage et a ainsi logiquement été élu "homme du match".

Karabatic préservé

Ce match a aussi permis d'apprécier la forme ascendante de Samuel Honrubia, dans la foulée de JO réussis et d'un transfert cet été au PSG Handball. "On fait un bon match, même si ça ne reste que le Monténégro. La leçon, c'est qu'on a été sérieux jusqu'au bout. Même si les dix dernières minutes, quand vous menez autant, sont difficiles à jouer", a fait savoir celui qui a offert aux siens une nette avance à la pause (17-11). Au retour des vestiaires, la défense tricolore a éteint les velléités de Monténégrins, incapables de stopper l'hémorragie. Finalement, c'est avec une différence positive de 12 buts, et (quasiment) sans Nikola Karabatic, longtemps mis au banc, que les Experts ont soldé -comme il se doit- ce premier rendez-vous dominical.

Le beau coup de la Tunisie

Dans les autres matchs, la performance du jour est à mettre sur le compte des Tunisiens, qui ont renversé (25-23) l'Allemagne, triple championne du monde, pour la première fois de leur histoire dans une compétition officielle. La Tunisie peut désormais viser la deuxième place du groupe, qui lui offrirait un 8e de finale abordable.

De son côté, le Danemark -finaliste de la dernière édition- est encore contesté par la Macédoine (4 points également), mais a l'avantage d'avoir battu un gros client : la Russie (31-27). Les Danois se sont détachés à un quart d'heure de la fin, grâce à l'activité de Nikolaj Markussen (6 buts). Il fallait bien ça...

Championnat du Monde de Handball