Xavier Barachet meilleur buteur tricolore face à l'Argentine
Xavier Barachet meilleur buteur tricolore face à l'Argentine | AFP - Boris Horvat

Les Experts atomisent l'Argentine

Publié le , modifié le

L'équipe de France masculine de handball s'est livrée à une promenade de santé en s'imposant très largement (26-10) dans le premier de ses deux matches amicaux contre l'Argentine, lundi soir à Toulon. Face à un adversaire en déliquescence défensive, ils se sont surtout appliqués à travailler le rythme et leurs automatismes. Ils retrouveront ces mêmes pumas Argentins qui, espérons-le, se seront refaits les griffes pour proposer une opposition un peu plus solides, mercredi à Montpellier dans un affrontement qui sera leur dernière sortie avant le début du championnat du monde vendredi en Espagne.

Claude Onesta voulait des certitudes quant au choix qu'il peut faire sur les seize joueurs qu'il compte emmener en Espagne. Il en a déjà acquis quelques unes, notamment sur l'ossature de son équipe (13 des 15 joueurs sacrés champions olympiques sont de la partie) toujours aussi performante dans son organisation et son système de jeu, qui restent les points forts d'une équipe qui restera plus que jamais celle à abattre. Onesta a aussi sans doute apprécié l'état d'esprit d'un groupe qui a retrouvé sa puissance de feu à l'image de Samuel Honrubia, et sa défense de fer, autour de la tour de contrôle que constitue Didier Dinart. Toute l'équipe a en effet tiré dans le même sens, y compris le jeune Valentin Porte qui (avec Timothey N'Guessan) ne comptait jusqu'alors aucune sélection, avec une bonne maîtrise technique. Les Argentins n'ayant guère offert qu'un défi physique, les Français ont là aussi rassuré en répondant présents sur les points d'impact et ne laissant que rarement leurs adversaires reprendre leur souffle.

Les Bleus ont connu une soirée tranquille sans puiser dans leurs réserves et peuvent tirer des enseignements plutôt positifs de cette rencontre au cours de laquelle ils se sont montrés attentistes durant le premier quart d'heure, le temps de se mettre en place, et ont levé le pied dans les vingt dernières minutes, histoire de récupérer,  après une séquence incroyable et un 11-0 à cheval sur les deux périodes. Ils ont aussi testé des systèmes offensifs pas toujours concluants. Mais c'est dans ce genre de match qu'ils peuvent tenter le maximum de choses.

Des Argentins désargentés

Le seul bémol pour les tricolores concerne la véritable opposition qui leur a été proposée. On attendait une équipe d'Argentine consistante et accrocheuse, on a vu une équipe à côté de son match, qui a rapidement pris la marée devant l'attaque française. Du coup, difficile de véritablement évaluer le degré de progression des hommes de Onesta qui restent sur une préparation assez courte et qui comptaient sur ces deux  derniers rendez-vous face à une Argentine (10e des derniers JO) que l'on attendait  plus pugnace pour jauger leur montée en puissance. Mais les Sud-Américains manquaient de moyens et de ressources pour contrer des tricolores bien mieux armés. Du coup, leur couac a perturbé la répétition générale des Français. Ils retrouveront la scène pour une deuxième  séance mercredi. Pour leur permettre de se mettre dans les meilleurs conditions avant le Mondial, il serait bien que les Argentins montrent un tout autre visage.    

Christian Grégoire

Championnat du Monde de Handball