Mikel Hansen (Danemark)
Mikkel Hansen a été exclu contre le Bahreïn | KARIM JAAFAR / AL-WATAN DOHA / AFP

Les cadors soignent leur entrée, le Danemark surpris

Publié le , modifié le

La deuxième journée du Mondial de handball au Qatar aura été avare en surprise. Tous les cadors l'ont emporté, à l'exception du Danemark, surpris par l'Argentine et qui a dû concéder le match nul (24-24). Pour le reste, l'Espagne a été inspirée face à la Biélorussie (38-35) alors que la Croatie a eu du mal à se défaire de l'Autriche (32-30) et que la Suède a fait forte impression face à l'Islande (24-16).

Il ne faisait pas bon ne pas être une équipe européenne lors de la deuxième journée du Mondial de handball au Qatar. La seule Egypte, opposée à l'Algérie, dans le groupe C celui de la France, s'est imposée (34-20). Pour le reste, l'Europe confirme sa domination sur le handball mondial, Si six rencontres voyaient s'affronter des équipes du Vieux continent, dont l'équipe de France qui a dominé la République Tchèque, les cinq autres matches ont vu l'Europe s'imposer quatre fois, la Russie sur l'Arabie Saoudite (27-17), la Macédoine sur la Tunisie (33-25), la Slovénie sur le Chili (36-23) et la Bosnie sur l'Iran (30-25). L'Amérique du Sud a arraché un match nul grâce l'Argentine face au Danemark (24-24).

Ce match nul de l'équipe de Guomundur Guomunsson, le nouveau coach islandais, est la surprise du jour. Il faut dire que les Scandinaves n'avaient pas tiré l'équipe la plus facile pour aborder un tournoi mondial. Vainqueur des trois dernières éditions du championnat panaméricain, l'Argentine est une nation montante du handball mondial. Ce match nul met le Danemark dans une position délicate dans le groupe D où la Russie, la Bosnie, la Slovénie et l'Allemagne se sont imposés.

La Suède envoie un message

Dans le groupe de la France, si l'Egypte s'est logiquement imposée devant l'Algérie, on retiendra surtout la belle victoire de la Suède sur l'Islande. Médaillée de bronze de l'Euro 2010, la bande de Robert Gunarsson était encore cinquième du championnat d'Europe en 2014. C'est dire si l'Islande est une nation qui compte malgré la perte de son coach emblématique Guomundur Guomunsson. Il semble que cette perte ait fait beaucoup de mal, en même temps que la qualité de l'équipe suédoise qui s'impose largement (24-16) grâce à une défense de fer. Les Bleus, pas totalement satisfaits de leur partie, savent ce qui les attend.

L'Espagne au rendez-vous

Championne d'Europe en titre, l'Espagne a un rôle à jouer dans ce Mondial. Face à la Biélorussie, les coéquipiers de Raul Entrerrios ont fait parler la poudre, passant 38  buts à la Biélorussie dans un match ultra-offensif. Cette victoire permet à la Roja de sa caler à la deuxième place du groupe A derrière la Slovénie mais devant le Qatar, vainqueur jeudi du Brésil.

Dans le groupe B, la Croatie, la Bosnie et le Macédoine ont parfaitement entamé leur tournoi.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot

Championnat du Monde de Handball