France - Tunisie à Londres-2012
Le Tunisien Issam Tej au contact de son coéquipier de Montpellier Nikola Karabatic | AFP - JAVIER SORIANO

La Tunisie, l'adversaire intime des Experts

Publié le , modifié le

Premier adversaire de l'équipe de France, ce soir, la Tunisie n'est pas inconnue pour les joueurs français. Beaucoup d'entre eux se cotoyent en championnat de France, et les deux équipes nationales s'affrontent souvent. Conduits par l'ancien international français Alain Portes, les Aigles de Carthage sont redoutables.

Issam Tej, Marouène Maggaiez, Mahmoud Gharbi, Jaleddine Touati évoluent tous dans des clubs français. Ce sont les derniers rescapés "français" après les arrêts, à l'issue des JO de Londres, de Ayed, Hmam et Megannem. Ces trois monstres de la sélection tunisienne ont mis fin à leur aventure internationale sur l'un de ses plus grands exploits: une présence en quarts de finale olympique. C'est la première fois que cela arrivait, et après la 4e place au Mondial-2005, cela représente une grande performance.

Avec une équipe rajeunie mais toujours encadrée par quelques grands anciens comme le Montpellierain Issam Tej (33 ans), les Nantais Mahmoud Gharbi (30 ans) et Maroaune Magaiez (29 ans), et le Dunkerquois Jaleddine Touati (30 ans), la Tunisie aborde ces Mondiaux en Espagne avec l'espoir de se faire une place au soleil, et maintenir le cap fixé l'été dernier. Après avoir raté la qualification pour les 8e de finale du Mondial en 2009 et 2011, les Aigles de Carthage ont bien l'intention d'y retourner. Doubles champions d'Afrique en titre, ils veulent redorer leur blason dans cette compétition, eux qui ont fini à la 20e place du dernier Mondial, soit leur pire résultat de l'histoire.

Ancien ailier de l'équipe de France avec 216 sélections, Alain Portes, le sélectionneur de l'équipe depuis 2009, dispose de joueurs talentueux. Mais l'ancien Bronzé doit encore structurer leur jeu, canaliser les joueurs sans pour autant leur enlever leur folie, qu'il a bien maniée à son époque sur les parquets. Toujours très physique, la Tunisie représente un obstacle habituel, mais important pour les Experts qui avaient dû s'employer à Londres, pour la dominer lors des JO (25-19) en se faisant quelques peurs. 

Championnat du Monde de Handball