Claude Onesta
Le sélectionneur des Bleus, Claude Onesta | AFP - JONATHAN NACKSTRAND

La France n'a pas d'autre ambition que de gagner le Mondial selon Onesta

Publié le , modifié le

L'équipe de France de handball s'apprête à disputer le Mondial 2015 au Qatar. Championne d'Europe en titre après son succès au Danemark l'an dernier, elle débarque avec l'ambition de gagner. "Fatalement" assure Claude Onesta qui sait que la réputation des Bleus et leurs résultats les obligent à l'excellence à chaque compétition.

Habituer le public à collectionner les titres a forcément des mauvais côtés. Outre la gloire et le respect, cela vous condamne à l'excellence et à gagner. Encore et toujours. C'est ce que vit l'équipe de France de handball depuis quelques années. A chaque veille de compétition continentale, internationale, les Bleus font figure de grand favori et sont là pour gagner. Rien d'autre. "Vous savez, les objectifs pour nous ils sont facile à établir (...)  puisqu'on considère que quand l'équipe de France de handball s'en va sur une compétition elle y va fatalement pour gagner et que tout autre résultat sera vécu comme un échec", a expliqué Claude Onesta lors d'une conférence de presse.

Alors que les Bleus sont en stages à Pornic (Loire-Atlantique) jusqu'au 8 janvier, avant un petit tournoi international avec l'Argentine, la Macédoine et  l'Algérie à Nantes les 9 et 10 janvier, l'entraîneur a toutefois rappelé que le Mondial n'était qu'une "compétition intermédiaire à un an et demi des JO" de Rio en 2016. L'objectif avoué c'est "déjà de participer aux jeux Olympiques parce que les gens commencent déjà à nous dire qu'on pourrait y faire un triplé historique. Pour essayer d'y faire un triplé, il faudra d'abord se qualifier", a-t-il rappelé.

Objectif Rio

Alors, "on y va en pensant que la meilleure façon de travailler, parfois  c'est en gagnant", a-t-il ajouté.Une victoire finale serait d'ailleurs l'occasion de faire d'une pierre deux  coups puisque le champion du monde sera directement qualifié pour Rio. L'objectif minimal de la France sera toutefois de finir dans les sept  premiers, ce qui leur assurerait une place dans un tournoi qualificatif pour les JO. "Ne pas obtenir une de ces places-là voudrait dire réduire de beaucoup les  chances de participation, parce que la seule opportunité pour rattraper le  wagon serait d'obtenir l'une des deux dernières places lors du prochain  championnat d'Europe en Pologne dans un an", a précisé Onesta. Au Qatar, les "Experts", qui ont remporté en janvier 2014 un troisième  titre européen, tenteront également de battre le record de quatre succès mondiaux, codétenu avec la Roumanie et la Suède.