Nikola Karabatic
L'international Nikola Karabatic | REUTERS - JEAN-PAUL PELISSIER

Hand - Mondiaux: Karabatic en reconquête

Publié le , modifié le

Meilleur joueur du monde en 2007, double champion olympique, du monde, et d'Europe, Nikola Karabatic a perdu de sa superbe. Son Euro-2012, la perte de sa place de demi-centre en Bleu au profit de Daniel Narcisse, et l'affaires des paris le placent sous pression à l'aube des Mondiaux.

Nikola Karabatic jouera-t-il son dernier match au Palais des Sports René-Bougnol de Montpellier, ce soir, avec l'équipe de France ? La rumeur fait état de son possible départ du club de Montpellier, là où il est revenu voici trois ans. Mais depuis la terrible affaire des paris, les rumeurs accompagnent pratiquement chaque pas de l'enfant du pays. Elles ont d'autant plus galopé que le MHB a connu des difficultés financières, et qu'à sa réintégration dans le groupe de Patrice Cannayer, l'accueil n'a pas été des plus chaleureux. Les soupçons, la garde à vue, tout cela a laissé des traces, et pas seulement du côté du joueur et de son entourage familial. 

Narcisse au-dessus en demi-centre

Enfant prodigue lors de ses premières sélections sous l'ère Costantini, Nikola Karabatic ne dispose plus du même droit à l'erreur que par le passé, même récent. En raison de cette affaire, bien sûr, qui a terni l'image des handballeurs tricolores, mais aussi de son rendement sur le terrain. Il demeure toujours l'un des piliers majeurs des Experts, auréolée de son titre olympique ramené de Londres en août. Mais il n'en est plus le centre. L'émergence de Luc Abalo mais surtout de Daniel Narcisse, élu meilleur joueur du monde mardi, participent à ce relatif recul. Auteur d'une saison extraordinaire avec Kiel, le futur joueur du PSG avait déjà détrôné Karabatic de sa position de demi-centre, pour le déplacer au poste d'arrière gauche aux JO. C'était l'une des conséquences de la désastreuse campagne de l'Euro-2012, où Karabatic, en position de demi-centre, avait raté sa compétition. Sans réussite, sans imagination, mais maintenu sur le terrain par Claude Onesta, il avait participé à la contre-performance de l'équipe tricolore, tenante du titre mais 11e du classement final.

Depuis son retour dans l'équipe de Montpellier, les Héraultais n'ont plus perdu en championnat, et se sont replacés dans le sillage du PSG. Nikola Karabatic n'est pas devenu un joueur ordinaire, mais il est devenu un homme ordinaire. Avec beaucoup moins de crédit que par le passé. Et sans doute certaines questions sur son futur proche, que Claude Onesta ne veut pas voir apparaître sur le terrain, comme pour les autres joueurs: "A eux de faire abstraction de leurs états d'âme, de laisser ailleurs les affaires de paris. Si certains n'y arrivent pas, j'interviendrai très vite", a averti le sélectionneur au sujet de ses mis en examen, Karabatic et Honrubia. Ces championnats du monde en Espagne, qui débutent samedi pour les Experts, peuvent redorer son image, et éclaircir son avenir.