Karabatic pris entre deux joueurs
Karabatic pris entre deux joueurs | AFP

Euro de Handball : inconsistants, les "Experts" s'inclinent en demi-finale !

Publié le , modifié le

Jamais l'équipe de France n'avait autant souffert depuis le début de cet Euro 2018 de handball ! Dominés dans tous les compartiments du jeu, les Bleus se sont inclinés (27-23) face à l'Espagne en demi-finale de la compétition. Menés 9 à 15 à la mi-temps, les Français n'ont jamais pu rattraper leur retard. Les triples champions d'Europe sortent donc de la compétition malgré leur sans faute lors des matches de poule. Les Espagnols, eux, affronteront, dimanche, la Suède en finale.

Victorieuse de ses neuf dernières demi-finales toutes compétitions confondues et avec un bilan immaculé de six victoires depuis le début de cet Euro, la France s'avançait confiante à l'heure de se mesurer à l'Espagne qu'elle n'avait plus affrontée depuis 2015. Malheureusement, la confiance s'est très vite transformée en doute. 

10 minutes sans parvenir à inscrire le moindre but. 

Muets pendant dix minutes en première période, les Français ont été matés dans le premier acte, affichant à la pause leur plus gros retard enregistré (-6, 9-15). Les Bleus souffrent en défense, Vincent Gérard n'est pas inspiré et subit les tirs de la base arrière, l'attaque a trop de déchet (2/4 au penalty). Résultat à la mi-temps : la France est largement distancée. "On ne respecte rien de ce qu'on a prévu de faire avant le début de match. On se précipite alors qu'on avait décidé d'être patients", déclare un Valentin Porte, très énervé à la mi-temps. 
 

La descente aux enfers


Au retour des vestiaires, le jeu se muscle. Nikola Karabatic relance les Bleus (31e) mais l'Espagne continue son récital.  En contre-attaque, l'Espagnol Entrerrios marque de loin malgré le retour désespéré d'Abalo (34e). Les Bleus tiennent bon à l'image du capitaine Cedric Sorhaindo qui inscrit son cinquième but en cinq tirs (35e). Sauf que les Espagnols ne manquent pas de ressources. Abalo manque le cadre (37e) alors que  Ferran Sole (42e), Entrerrios (44e) et Dujshebaev (46e) parviennent à creuser le plus grand écart du match (23-14).
 

Dans les dix dernières minutes, enfin, les « Experts » se réveillent. Encouragés par un Cyril Dumoulin, précieux dans les cages, Dipanda, Abalo puis Guigou remettent les Bleus à trois buts des Espagnols (23-20, 53e). La fin de match est irrespirable, mais Corrales, le gardien espagnol, dévie le boulet de canon de Nikola Karabatic à neuf mètres, ce qui permet aux Espagnols de conserver une bonne avance (27-23). Inconsistants sur l'ensemble des deux mi-temps, les Bleus ne reviendront finalement pas au score. Et pour la première fois depuis 2006, ils s'inclinent face aux Espagnols !

Alexis Ibohn @AlexisIbohn

Championnat d'Europe de Handball