Sander Sagosen, l'arme fatale de la Norvège
Sander Sagosen, l'arme fatale de la Norvège | AFP

Pourquoi faut-il supporter la Norvège ?

Publié le , modifié le

Dans quelques jours, à la reprise de l’entraînement du PSG handball, les Karabatic, Abalo and co iront peut-être féliciter et remercier chaleureusement leur coéquipier Sander Sagosen, star de l’équipe de Norvège, désormais favorite de l’Euro. Car si les Vikings norvégiens sont sacrés le 26 janvier prochain à Stockholm, les Bleus de Didier Dinart feront, sans jouer, un grand pas vers les Jeux de Tokyo.

À l’instar de la France et de l’Allemagne, la Norvège doit, pour l’instant, organiser l’un des trois tournois de qualification olympique (TQO) prévus au printemps prochain (17/18/19 avril 2020). Si elle remporte dans quelques jours le premier titre majeur de son Histoire chez les hommes, après deux finales mondiales perdues d’affilée, plus besoin de passer par un TQO (dont l’organisation serait alors confiée à la Croatie): la Norvège sera directement qualifiée pour les Jeux de Tokyo.

Un TQO beaucoup plus abordable 

Par un jeu de chaises musicales, tenant compte du classement du dernier Mondial, la France affronterait alors en avril à Bercy des adversaires au départ promis aux Norvégiens: le Chili, la Corée du Sud et l’Egypte, trois équipes largement à la portée des Bleus. 

En revanche, si la Norvège ne gagne pas l’Euro, elle devra donc elle aussi passer par un TQO, organisé par ses soins. Pour la France, dans ce cas de figure, adieu Chili, Corée du Sud et Egypte. Le menu proposé serait alors beaucoup plus copieux avec, très vraisemblablement, la Croatie (si elle n’est pas championne d’Europe), une autre nation européenne et un représentant du continent africain. Bref, un tournoi plus relevé avec seulement deux tickets olympiques attribués au final : d’où l’intérêt de supporter la Norvège jusqu’à la fin de l’Euro. « Gå Norge! » comme on dit à Trondheim. Les Bleus sont bien placés pour le savoir...

Manu Roux

Sander Sagosen et Nikola Karabatic à l'issue de la victoire de la Norvège contre les Bleus lors de cet Euro
Sander Sagosen et Nikola Karabatic à l'issue de la victoire de la Norvège contre les Bleus lors de cet Euro © AFP

Championnat d'Europe de Handball