Paule Baudoin
La joie de Paule Baudoin | ATTILA KISBENEDEK / AFP

Les Françaises battent de justesse la Hongrie (26-25) pour la 5e place de l'Euro

Publié le , modifié le

Au terme d'un match très accroché jusque dans les dernières secondes, l'équipe de France féminine a battu la Hongrie (26-25), dans le match pour la 5e place de l'Euro. Les Françaises terminent donc cet Euro sur une note positive, et font mieux qu'en 2012 où elles avaient fini 9e. Ce succès devrait permettre aux filles d'Alain Portes de se qualifier pour le tournoi de qualification olympique (mars 2016), chemin plus facile pour atteindre les Jeux Olympiques de Rio en 2016.

L'équipe de France visait le Top 5 lors de cet Euro. Elles ont rempli leur contrat. De justesse. Ecartée de la route des demi-finales pour sa plus grande déception, elle a réussi à se remobiliser pour remporter son ultime rencontre de la compétition, synonyme de 5e place. Ce résultat n'est pas anecdotique. En battant d'un petit but la Hongrie, médaillée de bronze à l'Euro-2012, les Françaises devraient prendre leur ticket pour le tournoi de qualification olympique en mars 2016. Cette épreuve pourrait donc ouvrir les portes des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, quelques mois après. Un chemin bien plus court et moins tortueux que de passer par le barrage qualificatif au Mondial-2015, seule autre voie menant à Rio.

A l'image de leur deuxième partie de compétition, les Françaises n'ont pas eu la partie facile contre les Hongroises. Organisatrice de l'épreuve, la Hongrie voulait aussi diminuer sa déception de n'avoir pas atteint le dernier carré. Les Françaises ont fait la course  en tête pendant toute la première mi-temps. La défense étagée, de type 1-5, a  eu l'effet escompté en gênant les porteuses de balle magyares. En attaque, Alain Portes a choisi de faire tourner davantage son effectif  en faisant rapidement confiance à la pivot Laurisa Landre et surtout à Estelle Nze Minko, désignée meilleure joueuse du match. L'arrière de Nantes donnait un avantage conséquent à son équipe (13-8), qui  aurait peut-être pu maintenir cet écart jusqu'à la fin de la première période  si l'arbitrage n'avait pas été si permissif dans les duels. Plus que gênée par  la défense adverse, l'ailière droite Marie Prouvensier ratait une bonne  occasion.

Les Hongroises revenaient à -1 grâce à leur meilleure marqueuse Krisztina  Tritscsuk (14-13) mais Nina Kanto puis Gnonsiane Niombla redonnait de l'air à  la France avant la pause (16-13). Les choses se sont gâtées à la reprise lorsque les Bleues ont commencé à  faire briller la gardienne Blanka Biro. Les Hongroises se rapprochaient  dangereusement au score. Monika Kovacsis tirait dans le visage de la gardienne  des Bleues Amandine Leynaud. Nze Minko, encore elle, gardait les Françaises  devant (21-19). Mais la Hongrie prenait pour la première fois l'avantage à cinq  minutes de la fin par Tritscsuk (24-23). La France allait retrouver de l'efficacité pour remporter ce match grâce à  un but sur contre d'Alexandra Lacrabère (26-25), et une défense intraitable dans la dernière minute du match.

Réac​tions

Alain Portes, sélectionneur de la  France: "Moralement, c'est une très belle victoire. On est dans notre objectif  et dans les clous pour pouvoir participer à un TQO (tournoi de qualification  olympique) si cela ne se passe pas bien au prochain Mondial. On est quand même  déçus parce que nous avions notre place en demi-finales. On a eu un trou dans  cette compétition que l'on a payé cher. Certains nous le font payer trop cher  mais on a globalement fait un bel Euro. Face à l'injustice, il fallait montrer  de la dignité et ne pas s'effondrer. On avait aussi envie de se faire plaisir  ensemble pour marquer la fin de cette belle aventure humaine."
   
Camille Ayglon, arrière droite de la France: "On a encore perdu des ballons  faciles quand on maîtrisait le match. Ça les a relancées. Il a fallu mettre  tout ce qu'il nous restait pour finir sur une bonne note. Cela fait plaisir  même s'il y a des regrets par rapport aux demi-finales."
   
Estelle Nze Minko, demi-centre de l'équipe de France: "Toute l'équipe a  fait un bon match. Je suis vraiment contente d'avoir terminé la compétition  comme ça. C'était serré mais cette fois, nous avons gagné. C'est très  important. Il y a quand même des regrets. Je reste persuadée que nous avons  l'équipe pour prétendre à une meilleure place que la cinquième."

Fiche tech​nique

A Budapest (Papp Laszlo Sportarena): France bat Hongrie 26 à 25 (mi-temps:  16-13)
Arbitres: MM.Opava et Valek (CZE)
   
France:
Joueuses de champ: Kanto (2), Ayglon (2), Cissé (0), Pineau (2), Landré  (3), Baudouin (1 sur pen), Zaadi (1), Prouvensier (1), Dembélé (1), Lévêque  (0), Nze Minko (7), Niombla (3), Lacrabère (3)
Gardiennes: Leynaud (10 arrêts sur 30 tirs), Glauser (0/5)
Sélectionneur: Alain Portes
   
Hongrie:
Joueuses de champ: Tritscsuk (10 dont 5 sur pen), Szucsanszki (0),  Kovakcsics A. (3), Bulath (3), Pappne-Szamoransky (0), Bognar-Bodi (0), Mayer  (2), Planeta (3), Meszaros (0), Kovacsicz (1), Temes (1), Tomori (2), Toth (0)
Gardiennes: Kiss (1 arrêts sur 13 tirs), Biro (11/25)
Sélectionneur: Andras Nemeth

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Championnat d'Europe de Handball