Espen Christensen (Norvège) face à Stojane Stoilov (Macédoine)
Espen Christensen (Norvège) face à Stojane Stoilov (Macédoine) | ATTILA KISBENEDEK / AFP

Le nul de la Norvège réjouit les Experts

Publié le , modifié le

Tenue en échec (31-31) par la Macédoine pourtant déjà éliminée, la sélection norvégienne a raté l'opportunité de se mettre en bonne position pour la qualification en demi-finales. En cas de succès ce lundi, les Norvégiens auraient pu se contenter d'une courte défaite contre l'équipe de France (de moins de quatre buts) pour valider leur ticket pour le dernier carré (en prenant la 2e place du groupe derrière la Pologne, a priori). Les Bleus ont désormais toutes les cartes en mains. Ils seront qualifiés s'ils battent la Norvège quel que soit l'écart au score. Dans l'autre match du jour comptant pour le groupe de la France, la Pologne a assuré en disposant de la Biélorussie 32-27 (19-13 à la pause).

Les handballeurs norvégiens ont fait un cadeau aux Français en concédant le nul contre la Macédoine (31-31) lors du tour principal de l'Euro, ce lundi à Cracovie. "Ca rend les choses différentes. Ce n'est pas la même chose de gagner d'un  but ou de cinq", a apprécié le sélectionneur Claude Onesta. "Mais il faudra quand même gagner et ce n'est pas forcément plus facile,  a-t-il nuancé. Quand tu dois gagner de cinq, tu ne peux plus calculer. Tu dois  tout lâcher."

Onesta: "La Norvège a des ressources"

Encore menés de cinq buts à l'approche du dernier quart d'heure, les  Norvégiens ont tout de même failli renverser le match, reprenant même les  commandes à trois minutes de la fin (30-31) grâce à Magnus Jondal (5 buts). "Même si la Norvège n'a pas réalisé un grand match, elle a quand même  réussi à revenir. Cela montre qu'elle a des ressources", a souligné Claude  Onesta.

Avant l'ultime journée du tour principal, la France pointe à la troisième  place avec 6 points, derrière la Norvège, première, (7 points) et la Pologne, deuxième, qui compte désormais 6 points grâce à son succès facilement obtenu  contre la faible sélection du Belarus. Deux jours après la défaite contre la Norvège (28-30), la sélection hôte a  repris ses esprits sous l'impulsion de sa vedette Michal Jurecki (9 buts),  désigné "homme du match".

Championnat d'Europe de Handball