La France de nouveau championne d'Europe

La France de nouveau championne d'Europe

Publié le , modifié le

Muette sur la scène mondiale depuis son sacre en finale des JO 2012 de Londres, l'équipe de France a retrouvé les cimes en dominant le Danemark (41-32) dimanche en finale de l'Euro. Les Bleus, qui ont pris le large en première période, n'ont jamais été inquiétés par les Danois, champions d'Europe en titre.

On pouvait tout imaginer avec les Experts (ou plutôt "les Indestructibles"), mais peut-être pas ça. Trois ans après avoir neutralisé le Danemark (37-35 a.p) lors du Mondial en Suède, là où la France avait conquis le quatrième de ses cinq trophées de suite, les Bleus ont donné la leçon au pays hôte et tenant du titre (41-32) dimanche dans le remake de la finale de 2011. Les Français, déjà victorieux en 2006 et 2010, se rapprochent au passage du record de la Suède, quadruple championne d'Europe.

Accrochée en demies par l’Espagne, l’équipe de France a cette fois-ci lâché les chevaux en première période. Les hommes de Claude Onesta, irrésistibles dans la conquête du ballon, ont étourdi d’entrée un collectif scandinave pris à la gorge par le tranchant offensif adverse. En menant de 8 buts (12-4, 16e), la France a même semblé l’espace d’un instant avoir tué le suspense. C’était compter sans les Danois, qui se sont réveillés, après 6 minutes sans marquer. Les Bleus, avec Guigou et Karabatic aux manettes, ont toutefois répondu coup sur coup pour assurer un avantage de 7 buts à la pause (23-16).

Toujours aussi créatifs en attaque, à l’image du tir d’Abalo de dos en suspension (25-17, 31e), les Experts ont continué de bien défendre face à l’armada emmenée par Mikkel Hansen. Jusqu’à dégoûter les 15.000 Danois, médusés par la performance hors-norme de ceux que l’on surnomme déjà "les Indestructibles". Niklas Landin, complètement à côté de la plaque malgré son statut de "meilleur gardien du monde", a notamment fait les frais de cette redoutable efficacité. La France, après avoir franchi la barre symbolique des 40 buts, a géré sa fin de match pour savourer cette nouvelle victoire, synonyme de reconquête.

Vidéo: Thierry Omeyer: "Une belle victoire"

Voir la video

Yohan Roblin @yohanroblin

Championnat d'Europe de Handball