Handball : la France championne d'Europe après sa victoire face à la Russie (24-21)

Publié le , modifié le

Auteur·e : Théo Gicquel
La joie des Bleues après leur victoire
La joie des Bleues après leur victoire | FRANCK FIFE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Elles l'ont fait ! La France est devenue dimanche championne d'Europe de handball pour la première fois de son histoire en battant la Russie en finale (24-21). Portées par Nze Minko et Lacrabère, les Françaises ont tenu le choc en défense après l'expulsion d'Allison Pineau. Après le titre mondial l'année dernière, les joueuses d'Olivier Krumbholz y rajoutent le titre continental et mettent fin à trois défaites de suite face aux Russes.

C'est fait ! Après trois médailles de bronze, les Françaises sont allées chercher l'or en finale de l'Euro de handball après leur victoire face à la Russie. Déjà championnes du monde en titre en 2017, les Françaises ajoutent un titre continental et une revanche face à des Russes qui les avaient battues lors du premier match.

à voir aussi Revivez la victoire de la France en finale de l'Euro féminin contre la Russie Revivez la victoire de la France en finale de l'Euro féminin contre la Russie

Pour y parvenir, les Bleues n'ont pas dévié du plan de jeu qui leur avait souri notamment face à la Serbie : agressives en défense, elles ont su exploiter le potentiel d'une Estelle Nze Minko exceptionnelle sur la totalité du tournoi.

Finale oblige, le début de match est équilibré et les défenses prennent le pas sur les attaques. Après 15 minutes, le score est de 7-6. Il faut attendre la 22e minute pour voir un premier écart avec deux buts d'avance pour la France.

Mais aucune équipe ne parvient à prendre le large. A la mi-temps, le score est serré avec un maigre but d'avance pour les Françaises (13-12). Les Russes n'arrivent pas à faire déjouer les Bleues comme lors du premier match : encore portées par Nze Minko, les Bleues tirent à 65 % de réussite contre 57 % pour les Russes. En face, Dmitrieva et Vyakhireva maintiennent les Russes en vie avec 3 buts chacune.

Allison Pineau sévèrement expulsée

En seconde période, il faut attendre la 36e minute pour voir pour la première fois 3 buts d'avance et un break pour les Françaises après un nouveau jet de 7 mètres converti par Allison Pineau. Mais coup de théâtre : après révision, les arbitres décident d'exclure la Française, l'accusant d'avoir volontairement visé la tête de la gardienne russe sur un tir qui n'a fait que la frôler.

Frustrées, les Bleues transforment cette injustice en motivation, portées par une salle de Bercy survoltée. Sur une interception de Manon Houette, la France reprend à nouveau trois buts d'avance (16-19).

Dans une fin de match irrespirable, les Bleues restent devant mais ne parviennent pas à tuer le match. Avec un débours moyen de 3 buts, les Russes restent au contact mais se heurtent sur une Amandine Leynaud héroïque et décisive en fin de match.

Rien n'y fera, les Bleues résistent et se parent enfin d'or après trois médailles de bronze. Portées par Nze Minko, Lacrabère et Houette en attaque, les Bleues ont pu compter sur Edwige, Zaadi et Dembélé en défense. Sans oublier la malheureuse Allison Pineau, essentielle sur les penaltys.

La délivrance pour Alexandra Lacrabère et Allison Pineau
La délivrance pour Alexandra Lacrabère et Allison Pineau © AFP

Grâce à cette première victoire en finale de l'Euro, les Bleues obtiennent même directement leur ticket pour leur prochaine échéance : les JO 2020, à Tokyo. Après le Mondial et donc l'Euro, c'est le dernier grand tournoi qu'il manque à leur palmarès de plus en plus étoffé.

Championnat d'Europe de handball