Nikola Karabatic, France, Mikkel Hansen
Nikola Karabatic s'envole sous le regard de Mikkel Hansen | LIONEL BONAVENTURE / AFP

Golden League: France-Danemark: 28-29

Publié le , modifié le

Difficile vainqueur du Qatar la veille dans le cadre de la 2e étape de la Golden League, son tournoi de préparation au championnat d'Europe, l'équipe de France de handball s'est inclinée sur le fil face au Danemark, champion d'Europe en titre (28-29). Les hommes de Claude Onesta ont été crucifiés sur un tir au buzzer de Mikkel Hansen malgré le match plein de Cédric Sorhaindo (6/6 aux tirs). Mardi, les Bleus auront une nouvelle opportunité de se jauger contre la Norvège.

Cette fois-ci, l'équipe de France affrontait un gros morceau, le Danemark, vice-champion du monde, et qui défendra son titre continental à l'occasion de l'Euro organisé dans quelques jours sur son sol (12-26 janvier). Vainqueurs dans la douleur du Qatar la veille (29-23), les Bleus ont manqué de constance pour l'emporter face aux Scandinaves. Après quinze premières minutes de bonne facture, les Bleus ont peu à peu  baissé de régime. Les 2 minutes infligées à Nikola Karabatic permettaient aux  Danois d'engranger trois buts consécutifs pour mener 11-13. A la 27e minute, les Bleus se retrouvaient de nouveau en infériorité  numérique après l'exclusion temporaire du frère de la star française, Luka.

Bercy s'enflamme 

Les Danois n'en demandaient pas tant et en profitaient pour fructifier leur avance  (14-18) par Thomas Mogensen avant que Michael Guigou ne réduise la marque,  juste avant la pause (15-18). Les Tricolores ont bien failli faire basculer la rencontre en leur faveur  en deuxième période. Menés 18-23, ils réalisaient un 5-0, ponctué par l'ailier  gauche de Montpellier Michaël Guigou pour revenir à hauteur des Scandinaves  (23-23). Mais les Danois reprenaient leurs esprits, emmenés par Mads Christiansen  qui marquaient deux fois d'affilée (24-27). Auteur d'un très bon match, le  portier danois Niklas Landin-Jacobsen freinait quant à lui les hommes de Claude  Onesta. A moins de deux minutes de la fin, la France revenait toutefois à égalité par Nikola Karabatic (28-28).

Hansen crucifie les Bleus

Poussés par un public de Bercy en fusion, les  Bleus n'étaient par loin d'arracher le succès, mais Mikkel Hansen, la vedette  du PSG, mettait fin à leurs espoirs (28-29). Les Bleus disputeront leur dernière rencontre de la deuxième étape de la  Golden League mardi au Mans face à la Norvège. Il joueront un ultime match face  à une sélection française jeudi à huis clos avant de plier bagage samedi pour  Aarhus au Danemark. Déjà battus par les Danois lors de la 1ère étape de Golden League (29-33), les hommes de Claude Onesta ont néanmoins prouvé qu'ils avaient progressé depuis. De bon augure pour la suite.

Jerome Carrere

Championnat d'Europe de Handball