Les joueurs français
Les frères Karabatic, Omeyer, Gérard et Porte déçus | AFP - ATTILA KISBENEDEK

France-Danemark, une consolation amère

Publié le , modifié le

Deux ans après la finale de l'Euro expédiée par la France face au Danemark (41-32), les deux nations se retrouvent, mais pour se disputer la 5e place du championnat d'Europe 2016. Cette affiche de prestige ne servira que de consolation pour deux formations qui visaient l'or. A sept mois des Jeux Olympiques de Rio, il s'agira plus d'effacer la désillusion tout en marquant l'esprit adverse dans un duel ancien, où les Experts se sont imposés six fois pour quatre défaites lors des compétitions internationales.

Qui sera le plus abattu ? La France, qui a raté le triplé Euro-2014, Mondial-2015, Euro-2016 et donc perdu sa couronne continentale, ou le Danemark, qui a loupé la demi-finale alors que l'équipe arrivait invaincue dans le tour principal qu'elle avait démarré en dominant l'Espagne, championne du monde 2013 ? D'un côté, les hommes de Claude Onesta ont hypothéqué leurs chances en perdant contre les Polonais dans le 1er tour, et ont sombré face à la Norvège hier alors qu'il leur suffisait de gagner pour se qualifier. De l'autre, les joueurs de Gudmundur Gudmundsson ont dérapé avec un nul concédé contre la Suède (28-28) puis la défaite hier face à l'Allemagne (25-23) lors de leurs deux dernières sorties, deux petits accrocs qui les rejettent des demi-finales. 

Deux jours après avoir été écartées de manière surprenante de la course aux demies, les deux équipes majeures du hand mondial doivent redémarrer. Champions du monde 2011 et 2013, champions d'Europe 2012 et vice-champions d'Europe 2014, les Danois comptent bien évidemment sur le Parisien Mikkel Hansen, auteur d'un 7/11 mercredi contre les Allemands, pour faire exploser la défense française qui a totalement craqué en deuxième période le même jour face aux Norvégiens. A l'opposé, Nikola Karabatic devra retrouver la créativité et le rendement qui lui ont tant fait défaut contre la Norvège (3/8 aux tirs). Mais les deux équipes devront surtout retrouver une défense et un portier, Niklas Landin Jacobsen, habituellement si solide mais qui a fini le dernier match à 33% d'arrêts (à 12/36), un tout petit peu mieux que Thierry Omeyer (29% à 10/35).

Cinquièmes du Mondial-2015 remporté par la France, les Danois aimeraient bien jouer un  mauvais tour à des Experts qu'ils n'ont plus battus depuis l'Euro-2007, dans un match pour la 3e place (34-27).

Championnat d'Europe de Handball