Samuel Honrubia (France-Biélorussie)
Samuel Honrubia meilleur marqueur du match | JONATHAN NACKSTRAND - AFP

France-Biélorussie: 39-30

Publié le , modifié le

Concentrée et apliquée, notamment en attaque, l'équipe de France de handball a dominé la Biélorussie sur le score de 39-30. Les joueurs de Claude Onesta se qualifient pour les demi-finales à la faveur de la défaite de la Suède face à la Pologne (35-25).

A l’image de ce qu’elle avait fait face à la Serbie, l’équipe de France prend un départ canon. Après sept minutes de jeu, le score est déjà de 7-2 en faveur des joueurs de Claude Onesta. Porte, Sorhaindo et Narcisse font des misères à une défense biélorusse complètement hors du coup. L’attaque va d’ailleurs briller lors de la première période en réussissant à 20 buts à son adversaire ! Le match part sur des bases énormes mais malheureusement pour eux, les Bleus vont connaître un (léger) coup de mou à la fin de la première demi-heure de jeu. La Biélorussie en profite pour revenir à trois buts (18-15) avant de rentrer à la pause avec quatre unités de retard (20-16).

Les remplaçants ont brillé

En deuxième période, les Bleus redeviennent sérieux et petit à petit l'issue du match ne fait plus guère de doute. Onesta en profite pour faire tourner son effectif. Guigou laissé au repos n'est pas rentré, Abalo ne joue que 22 minutes, Karabatic 36 et Narcisse 26. De fait, les remplaçants sont jetés sur le devant de la scène et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils prennent leurs responsabilités. Samuel Honrubia termine meilleure marqueur de la partie avec neuf buts, Anic réussit un joli 4/4, même Grébille y va de ses quelques buts. La fin de match est totalement à l'avantage des Français qui terminent le match avec un avantage de neuf buts (39-29).

Avec cette nouvelle victoire et le succès de la Pologne face à la Suède (35-25), les Bleus sont assurés de voir les demi-finales. Mieux encore, ils finiront forcément premier de leur groupe et devraient éviter le Danemark en demi-finale.