Euro 2016 Allemagne France Estelle Nze Minko 122016
. | AFP - Jonathan Nackstrand

Euro: Les Bleues confirment face à l'Allemagne

Publié le , modifié le

Les Françaises ont signé leur deuxième victoire au Championnat d'Europe en Suède, en s'imposant face à l'Allemagne (22-20) mardi lors de la 2e journée, au terme d'une rencontre qu'elles ont toutefois eu du mal à totalement maîtriser. Malgré tout, grâce à ce succès elles ont déjà obtenu leur qualification pour le 2e tour du tournoi, avant même le choc du premier tour jeudi contre les Pays-Bas.

Même si, au bout, elles se sont sorties d'un match difficile, elles devront éviter si elles veulent aller plus loin, d'avoir un peu trop de retard à l'allumage. Parfaites contre la Pologne, les vice-championnes olympiques ont certes encore fait un très beau match, mais elles ont tout de même été surprises par des Allemandes, euphoriques après leur victoire surprise sur les Pays-Bas (30-27) dimanche, et qui ont dominé les premières minutes (5-1).

Mais la défense française, très mobile et agressive, à l'image du pivot Béatrice Edwige, n'a pas tardé à éteindre les grandes tireuses allemandes. A la pause, les joueuses d'Olivier Krumbholz avaient déjà recollé au score (11-11) grâce à de rapides contre-attaques, malgré la sortie de la gardienne Amandine Leynaud, touchée au cou mais apparemment sans trop de gravité, au milieu de la première période, et brillamment remplacée par Laura Glauser (12 arrêts).

La Française Allison Pineau au shoot
La Française Allison Pineau au shoot

Elles se sont définitivement détachées en passant un 4-0 aux Allemandes dès le retour des vestiaires. L'écart n'est plus descendu au-dessous de deux buts. Comme au premier match, les plus jeunes ont haussé le ton pour prendre le relais des locomotives habituelles. Mardi, c'était le tour des ailières Manon Houette (24 ans) et Laura Flippes (21 ans) de sortir du lot (3 et 4 buts), avec de nouveau la demi-centre Estelle Nzé-Minko, aux courses perforantes (5 buts). Malgré quelques courts passages à vide, les Bleues ont fait preuve de sérieux pour maintenir leur avantage et ne pas laisser revenir l'Allemagne.

Christian Grégoire

Championnat d'Europe de Handball