Alexandra Lacrabère a porté les Bleues face à la Norvège
Alexandra Lacrabère a porté les Bleues face à la Norvège | Jonathan NACKSTRAND / AFP

Euro : La France bute une nouvelle fois sur la Norvège et ne verra pas la finale

Publié le , modifié le

Devant en première période avant un trou d'air énorme puis au contact jusque dans les toutes dernières minutes, l'équipe de France de handball a été éliminée en demi-finale de l'Euro par sa bête noire, la Norvège (20-16). Les joueuses d'Olivier Krumbholz regretteront sans doute longtemps les pertes de balle et le manque d'efficacité dans le money time. Elles affronteront le Danemark dimanche pour le bronze dans la petite finale.

Comme souvent, seuls les regrets resteront. Les regrets de n'avoir pas su confirmer cinquante excellentes minutes par une fin de match accomplie. Les regrets aussi d'avoir connu un trou d'air coupable au milieu de la première période. Un trou d'air qui a obligé les Bleues à puiser dans leurs réserves pour recoller au score en fin de première période et en début de deuxième. Comme trop souvent, la Norvège s'est dressée sur la route des filles de l'équipe de France. Celles-ci affronteront le Danemark dimanche pour une médaille de bronze, une seconde breloque cette année après l'argent des JO et une première à l'Euro depuis 2006, en Suède déjà.

Un trou d'air terrible...

Sur l'entame de match, difficile de reprocher quoi que ce soit aux Françaises. Estelle Nze Minko puis Alexandra Lacrabère répondent à Nora Mork, l'ennemi public numéro un du côté des Scandinaves. Après onze minutes de jeu, Lacrabère a déjà scoré cinq fois sur six tentatives et la France mène 6-3. Cette écart tient pendant quelques minutes mais si les Bleues trouvent la faille dans le premier quart d'heure, elles vont perdre la clé dans le suivant. Et la Norvège en profite. En un peu moins de quinze minutes, les coéquipières de Mork passent un 7-2 aux Bleues qui ne marquent pas pendant 13 minutes ! A la pause, les joueuses d'Olivier Krumbholz ont limité la casse et ne sont menées que 11-9.

...Et une fin de match ratée

Autant le dire tout de suite, la seconde période a duré dix minutes de trop pour les Bleues. Avant le money time, l'équipe de France avait fait ce qu'il fallait pour contester la leadership norvégien. Dans les buts, Glauser est phénoménale et en attaque, Houette ou encore Gnabouyou plantent à leur tour. Oui mais voilà, alors que les Françaises ont l'occasion de faire le break à quelques reprises, elles perdent leur efficacité et leur sang froid. En face, la Norvège ne manque pas l'occasion quand à quatre minutes de la fin, Solberg repousse un jet de sept mètres de Houette (18-16). La messe est dite et la Norvège retrouvera les Pays-Bas pour un remake de la finale du Mondial 2015. Pour les Bleues, il s'agit de terminer en beauté une année 2016 qui sera exceptionnelle si jamais la médaille de bronze devait être au bout de l'aventure de cet Euro.