Euro féminin de handball : Kalidiatou Niakaté, une entrée canon

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Kalidiatou Niakaté a réalisé une grande performance face à la Croatie
Kalidiatou Niakaté a réalisé une grande performance face à la Croatie | BO AMSTRUP / RITZAU SCANPIX / RITZAU SCANPIX VIA AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Décisive lors de son entrée en jeu face à la Suède mardi (31-25), Kalidiatou Niakaté a une nouvelle fois démontré toutes ses qualités ce vendredi à l'occasion de la victoire de l'équipe de France en demi-finale du championnat d'Europe féminin de handball face à la Croatie (30-19). L'arrière gauche, qui s'est vu décerner le titre de meilleure joueuse de la rencontre, a parfaitement suppléé Estelle Nze Minko pour aider les Bleues à se qualifier pour la finale.

Olivier Krumbholtz l'avait indiqué après la victoire contre la Suède (31-25) mardi : sur cette fin d'Euro, toutes les joueuses des Bleues devront se sentir concernées pour espérer réaliser le doublé après un premier sacre acquis à domicile en 2018. "L'équipe de France prépare un bon week-end, avec beaucoup de rotations et de possibilités", expliquait le sélectionneur des Bleues en début de semaine. Ce vendredi, à l'occasion de la belle victoire française face à la Croatie en demi-finales, Kalidiatou Niakaté a parfaitement répondu aux attentes de Krumbholtz.

Face aux Suédoises mardi, l'arrière gauche de Brest s'était déjà illustrée de la meilleure des manières, réalisant six minutes exceptionnelles avec deux buts, un penalty provoqué et une interception qui avaient permis de faire basculer la rencontre en faveur de l'équipe de France. Ce vendredi, Niakaté a une nouvelle fois démontré toutes ses qualités, participant pleinement aux temps forts des Françaises, presque essentiellement en première mi-temps. La joueuse de Brest est d'abord sortie du banc pour remplacer Estelle Nze Minko et creuser l'écart en faveur de son équipe, inscrivant le 9-3 (17e) face à des Croates désœuvrées.

Meilleure joueuse et buteuse du match

Cette première réalisation traduisait parfaitement la prestation de Niakaté en première période : profitant des largesses de la défense croate, l'arrière gauche n'a cessé de se projeter vers l'avant pour faire admirer ses grosses qualités de débordement et de tir. "Tu peux en attendre de tout le monde et de partout", décrivait la capitaine Siraba Dembélé après le match contre l'Espagne (26-25). Mais les Bleues n'en attendaient pas forcément autant de la part de Niakaté lors de cette première période.

à voir aussi Euro féminin de handball : Revivez la demi-finale France-Croatie et la démonstration tricolore Euro féminin de handball : Revivez la demi-finale France-Croatie et la démonstration tricolore

L'arrière gauche, qui occupe la première place du championnat de France avec Brest - à égalité avec Metz -, a parfaitement clôturé la fin de première période des Bleues, en inscrivant les trois derniers buts de ces dernières (26e, 28e, 30e) sur de nouvelles belles projections vers l'avant. Quatre buts qui ont permis à Niakaté de terminer meilleure buteuse à égalité de la rencontre et de se voir décerner le titre de meilleure joueuse de cette demi-finale. Forte de son équipe-type et de ses remplaçantes, l'équipe de France n'a fait qu'une bouchée de la Croatie pour se qualifier en finale. "On a énormément de ressources dans l'équipe. Donc physiquement, à un moment, on fait la différence", analysait Nze Minko après la victoire contre l'Espagne.

Une deuxième mi-temps plus discrète

À l'image des Bleues, Niakaté a vécu une deuxième mi-temps plus compliquée face à des Croates plus entreprenantes. La Brestoise a ainsi provoqué un penalty en faveur des joueuses de Nenad Sostaric, transformé par Dora Krsnik (34e). Avant de regagner le banc pour y passer toute la fin de match, suite à une alerte à quinze minutes de la fin de la rencontre. Touchée à l'épaule, Niakaté et son sélectionneur n'auront pas pris de risque, d'autant que l'arrière gauche avait également été éloignée des terrains pour des blessures au genou.

à voir aussi Euro de hand féminin : les Bleues qualifiées pour la finale, après leur démonstration face à la Croatie Euro de hand féminin : les Bleues qualifiées pour la finale, après leur démonstration face à la Croatie

Avec quatre buts en cinq tentatives pour sa 44e sélection chez les Bleues, Niakaté a une fois de plus prouvé toute son importance en sortie de banc et acquiert de l'expérience à même de lui faire passer un cap. Après avoir débuté sa carrière chez les Bleues à 19 ans en octobre 2015, l'arrière gauche de Brest a remporté la Coupe du monde en 2017 et l'Euro en 2018 avec l'équipe de France. Vice-championne de France à deux reprises, en 2014 et 2015 avec son club formateur d'Issy, Niakaté peut désormais viser un nouveau trophée international, tout en jouant un rôle important. Avant, pourquoi pas, de viser un premier titre de champion de France avec son club de Brest.

Championnat d'Europe de handball