Euro de handball 2020: Didier Dinart maintenu à la tête de l'équipe de France malgré le fiasco de l'Euro

Publié le , modifié le

Auteur·e : Thierry Tazé-Bernard
Dinart
Le sélectionneur de l'équipe de france de hand Didier Dinart | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le suspense n'a pas duré longtemps. Au lendemain de l'élimination de l'équipe de France de l'Euro après seulement deux matches, son sélectionneur, Didier Dinart, a été officiellement maintenu dans ses fonctions par le Directeur technique national (DTN), Philippe Bana. Il aura donc la charge de qualifier les Bleus aux JO, via un Tournoi de qualification olympique (TQO). La veille, dans un entretien à RMC Sports, le président de la Fédération française de handball avait déjà affirmé: "Vous voulez savoir si ma confiance en l’entraîneur va être éventuellement remise en cause ? La réponse est non."

"L'idée un peu facile qui consisterait à dire que les coachs sont des kleenex plutôt que des bons vins, celle-là on va s'asseoir dessus parce que le handball français a pris l'habitude de manager le temps", a déclaré Philppe Bana lors d'un point-presse à Trondheim. Pas de révolution, pas de cataclysme, l'équipe de France de handball masculine ne vivra pas le même scénario  que son homologue féminine quatre ans après.

Malgré l'élimination piteuse dès le 2e match du 1er tour de l'Euro, Didier Dinart n'aura pas la tête coupée. Il sera donc sur le banc pour mener la France aux Jeux Olympiques de Tokyo, via un Tournoi de qualification olympique (TQO) organisé en France en avril.


 

à voir aussi Euro de handball 2020: Les Bleus "insuffisants sur le plan individuel et tactique" selon Daniel Costantini Euro de handball 2020: Les Bleus "insuffisants sur le plan individuel et tactique" selon Daniel Costantini

Il y a quatre ans, l'équipe féminine avait changé de sélectionneur à quelques mois des JO de Rio, mais à l'époque, de graves problèmes relationnels entre le sélectionneur, Alain Portes, et les joueuses avait conduit la Fédération à rappeler son prédécesseur, Olivier Krumbholz.

Là, il s'agit du premier gros échec de Didier Dinart depuis qu'il a pris les commandes de la sélection. Auparavant, il avait été vice-champion olympique en 2016, champion du monde 2017, en bronze à l'Euro 2018 puis au Mondial 2019. Mais il va devoir trouver des solutions aux problèmes, nombreux, pointés du doigt par différents observateurs, parmi lesquels Daniel Costantini, l'ancien sélectionneur qui avait mené la France de la 3e division mondiale au sommet de la planète.

Championnat d'Europe de Handball