david balaguer nantes handball
Les Nantais David Balaguer (gauche) et Théo Derot. | Morten Stricker / Scanpix Denmark / AFP

Lidl Starligue : Nantes habitué à l'exploit face au PSG

Publié le , modifié le

Ce soir, 20h45, le PSG Handball (2e, 31 points) reçoit le HBC Nantes (3e, 28 points) pour le choc de la 20e journée de Lidl Starligue. Au coude à coude en championnat avec les Parisiens, Nantes doit venir s'imposer à Coubertin pour croire à la deuxième place et pourquoi pas rêver du titre en fin de saison. Voici quatre raisons qui laissent penser à un nouveau succès nantais.

Bête noire du PSG, le HBC Nantes a entamé la saison 2017/2018 avec l’ambition de disputer le titre au PSG. Cependant, cette année Montpellier s'est mêlé à la fête. Parisiens et Nantais sont devancés par l'équipe héraultaise et vont se battre ce soir pour la deuxième place. Encore en course en Ligue des champions, le choc de ce soir est l'un des matches le plus attendus de la saison. Et les Nantais sont prêts à réitérer leur performance de la saison dernière.

1• Nantes a la recette pour battre ce PSG

Si il y a une équipe qui peut mettre fin à la série d'invincibilité des Parisiens à Coubertin (neuf victoires consécutives en championnat ajoutées aux six succès et un nul en Ligue des champions), c'est bien le HBC Nantes. Car la dernière équipe à s'être imposée dans la salle parisienne est la formation ligérienne. La saison dernière le "H" a infligé les deux seules défaites du PSG en championnat, dont un 37-38 lors du match retour dans la capitale. Cependant, cette saison les Nantais ont calé lors du match aller à domicile (27-27) et ont cédé lors du quart de finale de la Coupe de la ligue (35-33). "Je trouve que depuis quelque temps, on a un peu moins peur de les jouer, et ça, ça me déplaît et ça m’inquiète." s'est alerté Thierry Anti, le coach nantais, dans 20 minutes. "J’aimerais que mentalement on se dise que ce n’est pas si simple que ça de battre à Paris.Les Nantais doivent donc retrouver leur recette miracle qui a tant fait douter Paris, comme avant d’entamer la saison, quand les Violets ont écrasé le PSG lors du Trophée des Champions (32-26). 

2•  Le "H" a retrouvé sa dynamique 

Il ne fallait pas enterrer les Nantais trop vite cette saison. Après un mois d’octobre compliqué où le “H“ a enchaîné trois défaites consécutives, dont deux en championnat, le club ligérien a repris sa marche en avant. S'ils cumulent aujourd'hui quatre défaites en championnat, les Nantais viennent d’enchaîner 15 matches sans défaite toutes compétitions confondues (12 victoires, 3 nuls) pour un petit échec (en Ligue des champions) depuis leur défaite en Coupe de la ligue contre Paris. Avec les quarts de finale de la Ligue des champions, le 22 avril, la rencontre contre le PSG est une belle opportunité pour garder sa dynamique et monter en puissance pour écrire l'histoire du club de Loire-Atlantique sur la scène européenne. Et pour cela, Nantes pourra compter sur son attaque de feu ...  

3• Ils ont la meilleure attaque du championnat

En recrutant cet été le macédonien Kiril Lazarov, meilleur buteur de la Ligue des champions en 2006 et 2008, nul doute que le jeu nantais serait encore plus porté vers l'avant. Résultat le "H" est la meilleure attaque du championnat avec une moyenne de 31,11 buts marqués par match soit un total de 591 ballons envoyés au fond des filets en 19 rencontre de Lidl Starligue. Pourtant Lazarov n'est pas le meilleur buteur nantais. C'est l'espagnol David Balaguer qui porte l'attaque nantaise avec déjà 100 buts inscrits en championnat avec une réussite de 69% devant les buts. Avec l'international français Nicolas Tournat, et l'autre espagnol Eduardo Gurbindo, Thierry Anti peut compter sur ses quatre fantastiques qui ont trompé, chacun, les gardiens à plus de quatre reprises par match en moyenne depuis le début de la saison. Et comme si ce n'était pas suffisant les Nantais anticipent déjà la saison prochaine. Valero Rivera, champion d'Europe avec l'Espagne, pourrait faire son grand retour sur les bords de l'Erdre. Une information dévoilée par l'Equipe et démentie par le HBC Nantes qui a confirmé néanmoins "des discussions" avec son ancien ailier. Rivera a évolué à Nantes pendant 6 ans, où il est le meilleur buteur du club avec 985 réalisations, avant de partir pour Barcelone il y a 2 ans.  

4• Nantes parmi le gratin européen 

Finaliste malheureux de la Ligue des Champions la saison dernière, le Paris-Saint-Germain fait parti des meilleures équipes européennes. Contrairement aux Nantais, qui disputaient pour la première fois de leur histoire les poules hautes de la ligue des Champions, Paris est un habitué de la grande messe. Mais les hommes de Thierry Anti ont montré qu'ils n'avaient rien a envié aux Parisiens. Deuxième ex-æquo avec Barcelone et à 1 point du Vardar Skopje, les Violets ont impressionné. Aujourd'hui, le "H" figure aux côtés des plus grands et de ses compatriotes, Montpellier et Paris, pour décrocher une place pour le Final Four. Si l’on pouvait douter des Nantais à tenir le rythme entre le championnat et la coupe d’Europe, le “H“ nous a fait mentir. Alors ce soir, le HBC Nantes devra sortir son costume européen, face à des parisiens favoris pour remporter la Ligue des champions cette saison. 

Championnat de France de Handball