Le PSG célèbre sa victoire sur Créteil en Starligue
Le PSG célèbre sa victoire sur Créteil en Starligue | STEPHANE ALLAMAN / DPPI VIA AFP

Handball : Fin de saison en Starligue, le PSG champion et aucune relégation

Publié le , modifié le

Fin de la partie en Starligue. Au lendemain des annonces présidentielles sur la suite du confinement, la Ligue Nationale de handball a annoncé la fin officielle de la saison dans les deux premières divisions. Le PSG est ainsi sacré champion et conserve son titre. La saison prochaine se déroulera à 16 clubs puisqu'aucune relégation n'aura lieu, tandis que Cesson-Rennes et Limoges montent de Proligue.

Comme on pouvait s’y attendre après l’annonce de la prolongation du confinement jusqu’au 11 mai inclus, le championnat de France masculin de handball a baissé le rideau ce mardi sur sa saison. Le PSG est officiellement désigné champion.

La liste des championnats arrêtés prématurément en raison du coronavirus devrait très vite s’allonger. En attendant, le comité directeur de la Ligue Nationale de handball réuni ce mardi par visioconférence a pris les devants en mettant un terme définitif à l'exercice 2019-2020.

6e titre de rang pour Paris

Le classement est donc figé à l’issue de la dernière journée complète disputée, la 18e : le PSG est officiellement sacré champion de France pour la sixième année consécutive, mais cette fois sans tambours ni trompettes. "C’est un sentiment mitigé", confie Luc Abalo, l’ailier international du club parisien. "On aurait bien évidemment aimé terminer la saison mais d’un autre côté, on a fait le job jusqu’au début du confinement en remportant la quasi-totalité de nos matches. Le premier du classement provisoire est désigné champion : c’est une décision logique compte tenu des circonstances exceptionnelles auxquelles nous sommes confrontés actuellement. Je pense qu’on trouvera un moment pour fêter ce titre au début de la prochaine saison."

Par ailleurs, la Ligue nationale proposera à la Fédération européenne les dossiers de Paris pour la Ligue des Champions, ainsi que ceux de Nantes, Nîmes, Montpellier et Toulouse pour la Coupe de l’EHF. 

Concernant la saison 2020-2021, pour faciliter la relance dans un contexte économique compliqué, la LNH décide du maintien de tous les clubs qui ont participé cette saison au championnat. L’élite passera donc de 14 à 16 clubs, avec le renfort des promus de Proligue (2ème division), Cesson-Rennes et Limoges. 

La Ligue féminine devrait suivre

Réuni ce mercredi par visioconférence lui aussi, le comité directeur de la Ligue féminine de handball devrait prendre une décision identique concernant son championnat, à une différence près. La formule s’achevant traditionnellement par des play-offs, le titre de champion pourrait donc ne pas être attribué. 

à voir aussi Nikola Karabatic n'y croyait plus : "Je ne pense pas que l'on puisse reprendre la compétition" Nikola Karabatic n'y croyait plus : "Je ne pense pas que l'on puisse reprendre la compétition"
Manu Roux ManuRouxJO

Championnat de France de Handball